Comment gagner grâce aux retournements de tendance par chaine_trading

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Voici un schéma qui montre comment profiter d’un retournement de tendance avec des trades offrants d’ excellents retours sur investissement . (À noter qu’ici, j’ai utilisé un set-up de vente pour l’exemple. Mais bien entendu, les mêmes principes s’appliquent pour un set-up d’achat ). Le schéma se découpe en 4 phases . Il est important que celles-ci soient parfaitement respectées pour s’assurer un taux de réussite optimal . Phase 1 - Tendance initiale La première étape est de repérer la tendance initiale du marché qui est dans le cas présent, une tendance haussière. De préférence, celle-ci doit présenter un faible momentum (le prix retrace immédiatement après avoir cassé un plus haut, pas de bougies de tailles conséquentes, etc.) Le fait que cette tendance perde en momentum indique un essoufflement du mouvement et un potentiel changement de direction de la part du prix . Phase 2 - Retournement brutal de la tendance Le marché regagne soudainement de la volatilité et opère un virage à 180°. Hausse du momentum , la taille des bougies augmente, création de zones de déséquilibre. Le prix vient casser les niveaux de support majeurs créés précédemment, venant confirmer que la tendance initiale est terminée . On note l’apparition d’une zone d’offre importante à l’origine de l’impulsion baissière, car on comprend que c’est une forte accumulation d’ordres de vente qui est à l’origine de ce mouvement brutal. Phase 3 - Manipulation C’est la phase durant laquelle la majorité des traders se font piéger . En effet, un retournement de tendance ne s’effectue pas de manière aussi simple. Règle numéro 1 : le marché se déplace toujours là où se trouvent les zones de liquidité (les stop loss). Cela veut dire que pour que le prix continue sa chute, il faut qu’il y ait également des acheteurs en position . Cependant, la majorité des acheteurs s’est fait sortir suite à l’impulsion baissière. Le but de la phase 3 va donc être de ramener de nouveaux acheteurs sur le marché. Pour faire simple, on s’attend à une correction haussière avant une seconde vague baissière. Après l’impulsion baissière, de nombreux traders vont précipitamment initier des positions vendeuses, de peur de manquer la suite du mouvement. Cependant, les vendeurs initiaux (ceux à l’origine du changement de tendance) sont déjà en profit et clôturent une partie de leurs positions . Cela à pour effet d’ amoindrir la pression vendeuse et cause la remontée du prix . Les traders ayant vendu tardivement en bas de l’impulsion vont par conséquent fournir la liquidité nécessaire au prix pour effectuer sa correction à la hausse . La montée du prix fait inévitablement rentrer de nouveaux acheteurs sur le marché. Phase 4 - Confirmation C’est l’étape finale qui va permettre de valider ou non le retournement de tendance. Pour confirmer que le set-up est valide, il suffit d’attendre un rejet du prix sur la zone d’offre . Ce rejet peut être une configuration en chandelier, une figure de retournement, une cassure de moyenne mobile, etc. Les critères d’un rejet valide sont à définir par le trader selon ses préférences et ce qu’il juge comme étant le plus efficace. Attendre une confirmation est très important. Cela démontre que les vendeurs initiaux défendent toujours leurs positions et réinvestissent dans l’espoir de voir le prix réamorcer sa chute . Cela indique également que les nouveaux acheteurs présents sur le marché n’ont pas assez d’influence sur le prix et ne sont pas en pouvoir de l’emmener plus haut. Dans le cas du set-up de vente, il suffit d’initier une position de vente après le rejet du prix, en plaçant le stop loss au-dessus de la zone d’offre. De cette manière, cela permet d’avoir une position avec une exposition au risque très faible et un gain potentiellement conséquent.
Comment gagner grâce aux retournements de tendance pour FX:EURUSD par chaine_trading

Voici un schéma qui montre comment profiter d’un retournement de tendance avec des trades offrants d’ excellents retours sur investissement .
(À noter qu’ici, j’ai utilisé un set-up de vente pour l’exemple. Mais bien entendu, les mêmes principes s’appliquent pour un set-up d’achat ).

Le schéma se découpe en 4 phases .
Il est important que celles-ci soient parfaitement respectées pour s’assurer un taux de réussite optimal .

Phase 1 – Tendance initiale

La première étape est de repérer la tendance initiale du marché qui est dans le cas présent, une tendance haussière.
De préférence, celle-ci doit présenter un faible momentum (le prix retrace immédiatement après avoir cassé un plus haut, pas de bougies de tailles conséquentes, etc.)
Le fait que cette tendance perde en momentum indique un essoufflement du mouvement et un potentiel changement de direction de la part du prix .

Phase 2 – Retournement brutal de la tendance

Le marché regagne soudainement de la volatilité et opère un virage à 180°.
Hausse du momentum , la taille des bougies augmente, création de zones de déséquilibre.
Le prix vient casser les niveaux de support majeurs créés précédemment, venant confirmer que la tendance initiale est terminée .

On note l’apparition d’une zone d’offre importante à l’origine de l’impulsion baissière, car on comprend que c’est une forte accumulation d’ordres de vente qui est à l’origine de ce mouvement brutal.

Phase 3 – Manipulation

C’est la phase durant laquelle la majorité des traders se font piéger .
En effet, un retournement de tendance ne s’effectue pas de manière aussi simple.

Règle numéro 1 : le marché se déplace toujours là où se trouvent les zones de liquidité (les stop loss).
Cela veut dire que pour que le prix continue sa chute, il faut qu’il y ait également des acheteurs en position .

Cependant, la majorité des acheteurs s’est fait sortir suite à l’impulsion baissière.
Le but de la phase 3 va donc être de ramener de nouveaux acheteurs sur le marché.
Pour faire simple, on s’attend à une correction haussière avant une seconde vague baissière.

Après l’impulsion baissière, de nombreux traders vont précipitamment initier des positions vendeuses, de peur de manquer la suite du mouvement.
Cependant, les vendeurs initiaux (ceux à l’origine du changement de tendance) sont déjà en profit et clôturent une partie de leurs positions .
Cela à pour effet d’ amoindrir la pression vendeuse et cause la remontée du prix .

Les traders ayant vendu tardivement en bas de l’impulsion vont par conséquent fournir la liquidité nécessaire au prix pour effectuer sa correction à la hausse .
La montée du prix fait inévitablement rentrer de nouveaux acheteurs sur le marché.

Phase 4 – Confirmation

C’est l’étape finale qui va permettre de valider ou non le retournement de tendance.
Pour confirmer que le set-up est valide, il suffit d’attendre un rejet du prix sur la zone d’offre .
Ce rejet peut être une configuration en chandelier, une figure de retournement, une cassure de moyenne mobile, etc.
Les critères d’un rejet valide sont à définir par le trader selon ses préférences et ce qu’il juge comme étant le plus efficace.

Attendre une confirmation est très important.
Cela démontre que les vendeurs initiaux défendent toujours leurs positions et réinvestissent dans l’espoir de voir le prix réamorcer sa chute .
Cela indique également que les nouveaux acheteurs présents sur le marché n’ont pas assez d’influence sur le prix et ne sont pas en pouvoir de l’emmener plus haut.

Dans le cas du set-up de vente, il suffit d’initier une position de vente après le rejet du prix, en plaçant le stop loss au-dessus de la zone d’offre.
De cette manière, cela permet d’avoir une position avec une exposition au risque très faible et un gain potentiellement conséquent.
Voici un schéma qui montre comment profiter d’un
retournement de tendance avec des trades offrants d’
excellents retours sur investissement.

(À noter qu’ici, j’ai utilisé un set-up de vente pour l’exemple. Mais bien entendu, les
mêmes principes s’appliquent pour un set-up d’achat).

Le schéma se découpe en
4 phases.

Il est important que celles-ci soient
parfaitement respectées pour s’assurer un taux de réussite optimal.

Phase 1 – Tendance initiale

La première étape est de
repérer la tendance initiale du marché qui est dans le cas présent, une tendance haussière.

De préférence, celle-ci doit présenter un
faible momentum (le prix retrace immédiatement après avoir cassé un plus haut, pas de bougies de tailles conséquentes, etc.)

Le fait que cette tendance perde en momentum indique un
essoufflement du mouvement et un potentiel changement de direction de la part du prix.

Phase 2 – Retournement brutal de la tendance

Le marché regagne soudainement de la volatilité et opère un virage à 180°.

Hausse du momentum, la taille des bougies augmente, création de zones de déséquilibre.

Le prix vient casser les niveaux de support majeurs créés précédemment, venant
confirmer que la tendance initiale est terminée.

On note l’apparition d’une
zone d’offre importante à l’origine de l’impulsion baissière, car on comprend que c’est une
forte accumulation d’ordres de vente qui est à l’origine de ce mouvement brutal.

Phase 3 – Manipulation

C’est la phase durant laquelle
la majorité des traders se font piéger.

En effet, un retournement de tendance ne s’effectue pas de manière aussi simple.

Règle numéro 1 : le marché se déplace toujours là où se trouvent les
zones de liquidité (les stop loss).

Cela veut dire que pour que le prix continue sa chute, il faut qu’il y ait également des
acheteurs en position.

Cependant, la majorité des acheteurs s’est fait sortir suite à l’impulsion baissière.

Le but de la phase 3 va donc être de ramener de
nouveaux acheteurs sur le marché.

Pour faire simple, on s’attend à une correction haussière avant une seconde vague baissière.

Après l’impulsion baissière, de nombreux traders vont précipitamment initier des positions vendeuses, de peur de manquer la suite du mouvement.

Cependant, les vendeurs initiaux (ceux à l’origine du changement de tendance) sont déjà en
profit et clôturent une partie de leurs positions.

Cela à pour effet d’
amoindrir la pression vendeuse et cause la remontée du prix.

Les traders ayant vendu tardivement en bas de l’impulsion vont par conséquent fournir la
liquidité nécessaire au prix pour effectuer sa correction à la hausse.

La montée du prix fait inévitablement rentrer de
nouveaux acheteurs sur le marché.

Phase 4 – Confirmation

C’est l’étape finale qui va permettre de valider ou non le retournement de tendance.

Pour confirmer que le set-up est valide, il suffit d’attendre un
rejet du prix sur la zone d’offre.

Ce rejet peut être une configuration en chandelier, une figure de retournement, une cassure de moyenne mobile, etc.

Les critères d’un rejet valide sont à définir par le trader selon ses préférences et ce qu’il juge comme étant le plus efficace.

Attendre une confirmation est très important.

Cela démontre que les vendeurs initiaux
défendent toujours leurs positions et réinvestissent dans l’espoir de voir le
prix réamorcer sa chute.

Cela indique également que les nouveaux acheteurs présents sur le marché n’ont
pas assez d’influence sur le prix et ne sont pas en pouvoir de l’emmener plus haut.

Dans le cas du set-up de vente, il suffit d’initier une position de vente après le rejet du prix, en plaçant le stop loss au-dessus de la zone d’offre.

De cette manière, cela permet d’avoir une position avec une exposition au risque très faible et un gain potentiellement conséquent.

Lire la suite sur TradingView

Améliorez vos compétences de trading en vous inspirant des idées de traders du monde entier.
Avertissement au risque

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d’actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75 % des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifss sont susceptibles de subir d’importantes fluctuations de prix et ne sont donc pas appropriées pour tous les investisseurs. Le trading de crypto-monnaies n’est supervisé par aucun cadre réglementaire européen.

 

Il y a toujours une correlation entre rendement élevé et risque élevé. 

forex.fr ou toute personne ayant un rapport avec forex.fr n’acceptera aucune responsabilité pour toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié à la confiance sur les informations contenues sur ce site y compris les données, les cotations, les graphiques et les signaux d’achat et de vente. Veuillez être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers, c’est l’une des formes de placement les plus risqué.

Laissez un commentaire!

A propos

Forex.fr est un site d’information sur le marchee des changes. Le contenu n’est pas pas une recommandation d’investissement.

Articles recents

Inscrivez-vous a notre newsletter

En vous inscrivant vous acceptez notre politique de confidentialite.

Pas de spam, pas de courrier indesirable

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé