Press "Enter" to skip to content

3 choses à surveiller lors de la prochaine déclaration du FOMC

Aujourd’hui, le dollar américain devrait être particulièrement agité sur le marché des changes car la déclaration mensuelle du FOMC aura lieu, ce soir, à 20 heures. Cet événement est susceptible de générer de la volatilité sur la monnaie américaine car la plupart des traders attendent de savoir si la fed est prête à resserrer ou non sa politique monétaire. A priori, sachez cependant que le FOMC ne devrait pas annoncer de hausse de taux pour le moment car l’économie américaine a rencontré quelques difficultés plus tôt cette année et elle commence à peine à se remettre sur pieds.

Changements dans les projections économiques
La déclaration de la fed d’aujourd’hui est particulièrement attendue car elle fait suite à la mise à jour des projections économiques des décideurs du FOMC. Imprimées quatre fois par an, ces projections donnent une image plus claire de l’évaluation de l’économie et des perspectives de l’institution américaine. Elles aident également les traders à avoir une meilleure idée du moment ou la banque centrale ajustera sa politique monétaire.
La dernière fois que la fed a publié ses projections, en mars dernier, ils étaient encore optimistes quant à la performance économique du pays et avaient été raccord avec les chiffres du premier trimestre.
Cette fois, les décideurs du FOMC pourraient décevoir, à nouveau, les attentes du marché en abaissant leurs prévisions de croissance, d’embauche et d’inflation et donc en restant évasif quant au timing du futur resserrement. Après tout, plusieurs grandes banques centrales ont déclassé leurs estimations de l’économie américaine durant les derniers mois. Gardez à l’esprit que Yellen aime garder les choses équilibrées, elle utilisera donc ces projections pour rappeler qu’une hausse des taux pour septembre n’est absolument pas garantie.


Observations sur la force du dollar US

Lors de cette déclaration, Yellen pourrait en plus vouloir laisser planer un certain mystère concernant les taux et cela, pour ne pas que le dollar USD ne réalise trop de gains. La fed a déjà, par le passé, évoqué le fait qu’un dollar trop élevé nuisait à l’inflation globale du pays.
Dans un précédent article, nous évoquions le fait que les effets de la crise du pétrole commençaient lentement à disparaître sur certaines grandes économies. Toutefois, l’IPC annuel des Etats-Unis a enregistré une baisse de 0,2% au mois d’avril pendant que l’IPC de base stagnait à 1,8%. Avec cela, la fed pourrait ne pas saluer les gains du dollar USD avec un chaleureux accueil.

Tout droit pour un resserrement de politique monétaire
Comme toujours, les participants du marché des changes scruteront chaque mot de la déclaration de la fed afin d’identifier la moindre modification dans la formulation. En mars, les taureaux amateurs de dollars US avaient chargé lorsque le mot « patient » avait disparu de la déclaration.
La fed attend encore certaines données économiques avant d’engager un resserrement de sa politique monétaire cette année et le timing rester encore assez flou à ce jour. Malgré cela, le dollar devrait grimper car les Etats-Unis restent l’un des seuls pays du monde à pouvoir mettre en place une telle orientation.

Vous l’aurez compris, le billet sera particulièrement volatile demain. Si vous êtes un trader aguerri c’est peut-être l’occasion de réaliser d’importants profits. Pour les autres, mieux vaut-il peut être s’abstenir de défier le marché lorsqu’il est aussi agité.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *