Press "Enter" to skip to content

3 éléments à avoir en tête pour négocier la déclaration de la BoC

Vous cherchez un événement susceptible de créer des remous sur les devises du marché des changes ? Et bien sachez que le Canada fera sa déclaration de politique monétaire mensuelle demain. Afin de vous aider à optimiser votre prise de pips forex, voici les éléments à avoir en tête.

Aucun changement de politique en septembre
Malgré l’absence de réunion au mois d’août, la banque centrale Canadienne n’a pas jugé bon de changer quoi que ce soit au cours de la réunion de septembre. Elle a donc maintenu le taux directeur à 0,5%, le taux d’escompte à 0,75% et le taux de dépôt à 0,25%.
Pour Stephen Poloz, le gouverneur de la BoC, le pays n’a pas eu, au cours de la première moitié de l’année, la croissance estimée au mois de mai dernier. Il a rappelé que la faiblesse du deuxième trimestre reposait en grande partie sur la chute des exportations de pétrole et les feux de forêt en Alberta. Concernant l’inflation, il a estimé qu’elle était à peu près en ligne avec les attentes même s’il a reconnu que la baisse des prix de l’énergie augmentait les risques d’une tendance baissière. Enfin, la BoC attend un rebond au troisième trimestre puisque la production de pétrole progresse, que l’Alberta se remet des incendies et que les dépenses de consommation semblent repartir à la hausse.
 
Le dollar CAD a chuté suite à la dernière réunion
Apparemment, les acteurs du marché des changes ne prennent pas en compte les remarques pacifistes de la BoC. Pour preuve, le dollar canadien a chuté lors de la dernière déclaration de la banque centrale. Les rapports sortis par la suite n’ont pas non plus aidé la devise canadienne puisqu’ils n’étaient pas très bons.


Pas de changement non plus pour ce mois ci

Demain à 14h GMT, la BoC publiera sa décision de politique monétaire et les analystes ne s’attendent pas à ce que le gouverneur annonce de changement d’orientation.
La déclaration intéresse, cependant, les traders du forex pour plusieurs raisons. Les prix du pétrole ont augmenté depuis la dernière réunion de la banque centrale alors on ne devrait pas assister à une baisse de taux même si le dernier rapport de l’IPC a été une mauvaise surprise. La déclaration sera également l’occasion de chercher des indices quant aux prévisions de croissance de la BoC pour 2017 maintenant que cette dernière a concédé quelques inquiétudes.

Si la Boc fait allusion à une reprise de l’industrie pétrolière et se montre optimiste quant à l’activité économique du pays dans les prochains mois, alors nous pourrions assister à un rassemblement de dollars CAD sur le marché des changes. Si la banque centrale laisse entrevoir de potentielles facilitations à venir alors le dollar canadien pourrait ignorer les gains liés à l’or noir et entamer une tendance baissière sur la session.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *