4 déclarations de banques centrales à suivre cette semaine

Cette semaine, le marché des changes devrait être animé puisque quatre banques centrales feront leur déclaration de politique monétaire mensuelle. Pour vous aider à optimiser votre prise de position forex, voici un résumé de ce qu’il faut savoir sur chaque évènement.

FOMC, mercredi le 15 mars
Pour commencer la semaine, la fed se réunira mercredi et elle devrait annoncer une augmentation des taux d’intérêt de 0,25%. La probabilité d’une telle manœuvre est de 93%. Avec ce probable resserrement, les accros du forex seront en quête des mises à jour relatives aux prévisions de croissance et d’inflation faites par la banque centrale américaine pour savoir si le mouvement sera renouvelé au mois de juin prochain. Actuellement la cote en faveur d’une nouvelle hausse des taux en juin se situe autour de 55,4%. Si toutefois, les responsables de la fed faisaient une quelconque référence à un ralentissement, les traders prendraient cela comme une déception et le dollar USD cèderait, sans doute, du terrain à ses homologues.

BoJ, jeudi 16 mars
La banque centrale du Japon ne devrait pas annoncer de changement de politique monétaire cette fois. L’économie nippone a montré quelques améliorations ces derniers temps notamment en matière d’inflation mais les perspectives restent encore un peu fragiles. Les dépenses des ménages sont, en effet, en baisse et le sentiment des consommateurs quant à la santé économique du pays est relativement pessimiste.
Même si la BoJ devrait s’abstenir de toute action de politique monétaire cette semaine, restez à l’écoute de la déclaration du gouverneur Kuroda car il pourrait donner des réponses aux questions relatives aux rendements des obligations et à la force du yen ce qui pourrait pousser la devise du pays sur les marchés.
Banque centrale_gene_forex
Cette semaine, le marché des changes devrait être animé puisque quatre banques centrales feront leur déclaration de politique monétaire mensuelle. Pour vous aider à optimiser votre prise de position forex, voici un résumé de ce qu’il faut savoir sur chaque évènement.

FOMC, mercredi le 15 mars
Pour commencer la semaine, la fed se réunira mercredi et elle devrait annoncer une augmentation des taux d’intérêt de 0,25%. La probabilité d’une telle manœuvre est de 93%. Avec ce probable resserrement, les accros du forex seront en quête des mises à jour relatives aux prévisions de croissance et d’inflation faites par la banque centrale américaine pour savoir si le mouvement sera renouvelé au mois de juin prochain. Actuellement la cote en faveur d’une nouvelle hausse des taux en juin se situe autour de 55,4%. Si toutefois, les responsables de la fed faisaient une quelconque référence à un ralentissement, les traders prendraient cela comme une déception et le dollar USD cèderait, sans doute, du terrain à ses homologues.

BoJ, jeudi 16 mars
La banque centrale du Japon ne devrait pas annoncer de changement de politique monétaire cette fois. L’économie nippone a montré quelques améliorations ces derniers temps notamment en matière d’inflation mais les perspectives restent encore un peu fragiles. Les dépenses des ménages sont, en effet, en baisse et le sentiment des consommateurs quant à la santé économique du pays est relativement pessimiste.
Même si la BoJ devrait s’abstenir de toute action de politique monétaire cette semaine, restez à l’écoute de la déclaration du gouverneur Kuroda car il pourrait donner des réponses aux questions relatives aux rendements des obligations et à la force du yen ce qui pourrait pousser la devise du pays sur les marchés.


Banque nationale Suisse, jeudi 16 mars

Quelques heures après la BoJ, le président de la BNS, Thomas Jordan, fera sa déclaration de politique monétaire. Aucun changement n’est prévu mais les traders attendent tout de même les habituels manœuvres de « jawboning » de ce dernier.
Pour les débutants, sachez que la BNS intervient régulièrement sur le marché des changes pour maintenir le niveau du franc suisse bas. Il y a quelques années, elle a même imposé un taux de change de 1,2000 pour la paire EUR-CHF pour que les exportations restent abordables. En 2015, ils sont, cependant, revenus, sur cette règle.
Ceci étant dit, le franc suisse est à un niveau correct actuellement et le rapport sur l’IPC a été positif alors il n’y a pas vraiment de raison que la BNS intervienne.

BoE, Jeudi 16 mars
Le gouverneur Carney devrait annoncer un  maintien des taux à 0,25% et des achats d’obligation à 435 milliards de livres sterling. En février dernier, le gouverneur de la BOE, Carney, a admis avoir sous-estimé l’inflation et les dépenses des consommateurs dans le passé, mais il a averti que de nombreux risques étaient encore à l’horizon.
L’activité commerciale a repris en raison de la hausse de la production et d’une livre plus faible au début de cette année. Toutefois, les indicateurs avancés comme les PMI manufacturiers, des services et de la construction n’ont pas réussi à impressionner au cours deux derniers mois. Pour couronner le tout, les dépenses de consommation ont pris un coup à cause de la hausse des prix et de la lente croissance des salaires. Pour toutes ces raisons, la BOE pourrait faire preuve de prudence.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie