Press "Enter" to skip to content

4 évènements économiques qui devraient agiter la livre sterling cette semaine

La livre britannique a été la star du marché des changes la semaine dernière et cela devrait durer encore quelques jours. Quatre annonces économiques importantes seront, en effet, faites par le Royaume-Uni. Voici plus de détails.

Indice des Prix à la Consommation, mardi 15 novembre
Le Royaume-Uni commencera la semaine par publier ses chiffres d’inflation. Ces données sont importantes car dans la mesure où maintenir la stabilité des prix est une des principales missions de la banque centrale, des mouvements à la hausse ou à la baisse pourraient justifier des ajustements de politique monétaire.
Jusqu’à présent, les chiffres de l’inflation britanniques ont été bons, grâce notamment, à une livre en dépréciation. La faiblesse de la monnaie rend, en effet, les marchandises importées plus chères ce qui augmente les pressions à la hausse sur les prix des produits locaux.
Les analystes prévoient que l’IPC britannique global passe de 1% à 1,1% et que l’IPC de base passe de 1,5% à 1,4%. La variation des prix des matières premières, composante de l’IPC, devrait, quant à elle, bondir d’1,6% après la lecture plate du mois précédent.
Lors de la précédente publication, les résultats avaient dépassé les attentes et la paire GBP-USD avait pris une centaine de pips.


Déclaration post IPC, mardi 15 novembre

Environ une heure après la parution des chiffres de l’inflation, le gouverneur de la banque centrale d’Angleterre dévoilera ses perspectives d’inflation devant le Comité du Trésor du parlement. Cela devrait nous éclairer davantage sur les éventuels changements de politique monétaire à venir.
Des remarques inquiètes concernant les risques liés au brexit et à l’élection de Trump pourraient montrer aux marchés que la BoE est ouverte à l’idée d’ajouter plus de stimulus à l’économie. Cela entrainerait probablement un recul de la devise britannique sur le marché des changes. Des remarques rassurantes confirmeraient, en revanche, que la politique monétaire actuelle doit être maintenue ce qui pourrait soutenir la livre sterling.

Chiffres de l’emploi, mercredi 16 novembre
Les données du marché du travail représentent également une grosse affaire car une amélioration des chiffres tend à inspirer une plus grande confiance chez les consommateurs qui dépensent davantage et inversement. De ce fait, des données d’emploi meilleures que prévu permettent souvent à la livre de surfer sur une tendance haussière. Lorsqu’elles sont moins bonnes, elles entrainent la plupart du temps une baisse de la devise britannique.
Pour ce mois, le nombre de demandeurs d’emploi devrait progresser de 1 900 soit un chiffre supérieur à celui enregistré le mois précédent (+700). Le taux de chômage devrait, cependant, resté stable à 4,9%. Le mois dernier, les chiffres ont déçu et la livre a cédé du terrain sur le marché des changes.

Ventes au détail, jeudi 19 novembre
Le prochain rapport sur les ventes au détail du Royaume-Uni devrait afficher une hausse de 0,5% des dépenses de consommation soit un résultat bien meilleur que celui de septembre. Une lecture plus forte que prévu pourrait suffire à assurer aux observateurs du marché que les britanniques restent calmes et continuent de consommer. La croissance pourrait donc se maintenir en dépit des risques économiques externes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *