Press "Enter" to skip to content

4 évènements qui pourraient agiter la livre sterling cette semaine

Cette semaine, la livre sterling devrait être chahutée sur le marché des changes. Pas mois de quatre évènements majeurs sont, en effet, prévu. Pour vous aider à bien les appréhender et à les transformer en pips, voici quelques éclaircissements.

Discours de Theresa May – 15 mai à 20h
Le brexit pourrait bien revenir plus que jamais sur le devant de la scène en cette fin de mois de mai. En avril dernier, le premier ministre britannique avait surpris les marchés financiers en appelant à des élections en juin. Les taureaux de livre avaient accueilli la nouvelle avec joie en réalisant que grâce à ce scrutin, le Royaume-Uni serait probablement plus fort lors de la négociation liée au brexit avec l’UE.
Cette semaine, les observateurs du marché s’attendent à entendre de nombreuses remarques positives sur la résilience du Royaume-Uni. Notez qu’une session de questions/réponses aura lieu sur internet, on devrait donc en savoir beaucoup plus.  

Rapport sur l’inflation – 16 mai à 9h30
Les chiffres de l’inflation du mois d’avril sont en hausse. L’IPC global devrait, en effet, passer de 2,3% à 2,6% et l’IPC de base de 1,8% à 2,2% sur la même période. Quatre des cinq dernières publications ont, en plus, montré des résultats plus forts que prévu.
Les chiffres de l’inflation sous-jacente tels que l’indice des prix à la production, l’indice des prix de détail et l’indice des prix de l’immobilier fournissent des indices sur la manière dont les prix globaux pourraient se situer dans les mois à venir. Et bien l’indice des prix à la production et l’indice des prix de l’immobilier devraient légèrement s’affaiblir tandis que l’indice des prix au détail progressera normalement de 3,1% à 3,4%.
Gardez, cependant, à l’esprit qu’une lecture de l’inflation optimiste pourrait ne pas être une si bonne nouvelle pour l’économie du Royaume-Uni. La BoE a, en effet, déjà souligné que les consommateurs avaient du mal à suivre la hausse des prix.


Données sur l’emploi – 17 mai à 9h30

Les observateurs du marché pourraient avoir une meilleure idée du comportement des consommateurs britanniques avec les chiffres relatifs à l’emploi et notamment l’indice moyen des gains de salaire. L’indice devrait passer pour la période de trois mois se terminant en mars de 2,3% à 2,4%. Il s’agit d’une augmentation plus importante que prévu.
La variation du nombre de demandeurs d’emploi pourrait, cependant, afficher une augmentation, +5 000. C’est un coup dur mais moins important que la précédente et ses +25 500.

Rapport sur les ventes au détail – 18 mai à 9h30
Le chiffre relatif aux ventes au détail du mois d’avril devrait donner une image plus claire de la façon dont le secteur de la consommation s’est porté. Après la chute du mois de mars, -1,8%, en raison de la baisse des volumes d’achat dans presque tous les secteurs, un nouveau recul de 1,2% est attendu pour avril.
Le gouverneur de la banque centrale d’Angleterre a mentionné qu’il s’agissait du moment le plus difficile à vivre pour les ménages britanniques au cours de cette année. Avec le brexit qui s’annonce, les incertitudes se multiplient sur les marchés entrainant avec elles de nombreux pans de l’économie du pays.
Avec une vision aussi négative de la chose, une hausse surprise, même toute petite, du secteur pourrait être positif pour la livre.

Tous ces évènements devraient entrainé de la volatilité sur le marché des changes en général et sur la devise britannique, en particulier, alors si vous n’êtes pas à l’aise en pareilles circonstances, n’hésitez pas à rester sur la touche et à observer.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *