Press "Enter" to skip to content

4 signes de la faiblesse de l’économie japonaise

Même si les derniers chiffres économiques en provenance du Japon sont assez positifs, il semblerait que ces derniers ne soient pas aussi roses que cela quand on les regarde en profondeur. Vous trouverez dans cet article les signes de faiblesse de l’économie japonaise et les impacts de ce recul sur le yen et le marché des changes.

L’inflation ralenti de nouveau
Pour le mois d’octobre, l’indice de référence du Japon est arrivé comme prévu à 2,9%, en baisse donc puisque la lecture précédente était de 3%. L’indice des prix à la consommation de Tokyo a, quant à lui, chuté de 2,5% à 2,4%, il s’agit de la troisième baisse mensuelle consécutive.
L’inflation annuelle de base se situe actuellement à 0,9% soit bien en deçà des objectifs de la banque centrale situés à 2%. Les analystes prévoient, en plus, que les pressions sur les prix devraient encore s’affaiblir au cours des semaines à venir en raison de la chute des prix du pétrole.

Des salaires en baisse
Le rapport sur l’emploi du Japon semble être l’un des seuls éléments rassurant puisque le taux est passé de 3,6% à 3,5% en octobre au lieu de rester inchangé comme cela était prévu. L’indicateur de la demande d’embauche grimpait, quant à lui, à 1,10, son meilleur niveau depuis 20 ans.
Cependant, les salaires n’ont augmenté que de 0,7% par rapport à l’année dernière. Après correction de l’inflation ces derniers ont chuté de 3% en septembre soit la 15ème baisse mensuelle consécutive.


Des dépenses de consommation toujours pas remises de la taxe sur les ventes

Dans la mesure où la croissance des salaires ne suit pas le rythme de l’augmentation des prix, il n’est pas étonnant que les dépenses de consommation ne parviennent pas à s’aligner. Les dépenses des ménages étaient, en effet, en baisse de 4% sur une base annuelle pour le mois d’octobre. Un chiffre meilleur que ceux projetés (-4,8%) mais qui reste dans le rouge pour le septième mois d’affilée. Les ventes au détail sont elles en hausse de 1,4%, légèrement inférieures aux estimations situées à 1,5% et plus faibles que le gain précédent de 2,3%.

Une réaction négative du yen
La réaction du yen par rapport aux derniers chiffres économiques publiés est sans doute le signe le plus révélateur de la faiblesse de l’économie japonaise. L’USD-JPY observait en effet une forte cassure à l’envers après la sortie des rapports en fin de séance asiatique vendredi. Cette réaction baissière du yen pourrait être un signe que les traders attendent que la banque centrale du Japon facilite à nouveau sa politique monétaire.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *