Press "Enter" to skip to content

Actualité brève du marché des devises

La situation dans la zone euro éveille toujours de vives inquiétudes. Ainsi, le patron de la Fed, Ben Bernanke, a informé hier un groupe de sénateurs américains de la situation en Europe, surtout après l’annonce du plan d’aide exceptionnel afin de venir en aide aux pays les plus vulnérables de la zone euro . Cette rencontre se tenait à huis clos donc rien n’a vraiment filtré auprès des journalistes.

Depuis plusieurs jours, les Etats-Unis ont fait part publiquement de leurs inquiétudes concernant la probabilité d’une forte répercussion de la crise grecque sur l’économie américaine. Le président Obama mais aussi d’éminents responsables de la Fed n’ont pas caché leurs inquiétudes. Un ralentissement en Europe de la reprise de l’activité économique aurait inévitablement un impact majeur sur la reprise outre-Atlantique.

Afin d’accompagner ce plan, des mesures exceptionnelles ont été annoncée par la Banque Centrale Européenne en coordination avec quatre autres banques centrales majeures. La BCE s’engage notamment à emprunter des dollars à la Fed afin de les offrir aux banques présentes sur le continent européen. La banque centrale américaine a annoncé qu’elle compte dévoiler demain dans quelle mesure Francfort compte faire appel à la ligne de swaps de devises mises en place. Chaque semaine, un communiqué de la Fed devrait détailler le détail de ces échanges. Les accords de swaps avec la Banque du Canada et la Banque du Japon ne seront publiés qu’une fois qu’ils auront été finalisés, probablement en début de semaine prochaine.

Enfin, le rapport sur l’application de la politique monétaire chinoise a été rendu public par les autorités. Ce rapport fut beaucoup attendu par les investisseurs, donnant un aperçu de la politique monétaire suivie au premier trimestre de l’année 2010 par les autorités chinoises. Il a aussi donné quelques pistes concernant la politique monétaire à suivre dans les mois à venir. La Chine devrait poursuivre dans la continuité d’après ce rapport, poursuivant une politique monétaire souple afin de garantir la pérennité du développement économique en Chine. En vertu du Conseil des affaires d’Etat, la banque centrale a pris un très grand nombre de mesures au premier trimestre, notamment afin de limiter la croissance des crédits dans l’économie. Toutefois, la banque centrale ne fait aucunement état d’une prochaine réévaluation du yuan alors que certains experts estimaient une hausse de près de 5% pour cette année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *