Press "Enter" to skip to content

Analyse du 5/12/2011: Tous les indicateurs sont haussiers pour l’EURCHF

Les marchés financiers se montrent plus que satisfaits à l’ouverture des échanges. Et pour cause! Le chef du Conseil italien a annoncé un nouveau plan d’austérité d’environ 30 milliards d’euros hier ce qui a redonné espoir aux cambistes. Cette première avancée permet d’ouvrir la semaine européenne dans de bonnes conditions, contrairement aux semaines précédentes qui avaient été polluées par différentes tensions.
 
Le principal rendez-vous du jour est la rencontre entre la chancelière Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy, qui doit déboucher sur des propositions concrètes pour renforcer l’Europe. Les dirigeants sont a priori d’accord pour un changement de traité et une plus grande discipline budgétaire mais divergent sur une plus grande implication de la BCE, initiative qui est soutenue par Paris mais critiquée par Berlin.
A l’ouverture des échanges européens, l’euro évoluait autour de 1.2358 CHF et a continué de se renforcer tout au long de la matinée sur fond d’optimisme des cambistes pour atteindre 1.2374 CHF à 11h30, heure de Paris.
 

Scénario EURCHF du jour:
 

La parité Euro/Franc Suisse s’est lancée hier dans un puissant rally haussier et a validé un retour au-dessus de 1.23 offrant un signal d’achat. Le cours a même réussi à atteindre la résistance suivante située à 1.24. Le cross EUR/CHF a ainsi évolué entre 1.2225 et 1.2394.

Pour cette séance, la tendance haussière de l’euro devrait se confirmer, d’ailleurs tous les indicateurs techniques plaident dans ce sens. Le canal de fluctuation à prendre en compte est entre 1.22-1.25, et va rester probablement valable jusqu’à la fin de l’année 2011. A noter aussi le point pivot à 1.2298.
 

Point sur les fondamentaux EURCHF du jour:
 

Tous les investisseurs ont en tête l’échéance du 8 et 9 décembre qui risque de sceller le sort de l’euro. Sans vouloir dramatiser l’échéance, les investisseurs attendent des réponses concrètes qui seront promptes à inverser la tendance sur les marchés financiers. L’initiative conjointe des banques centrales la semaine dernière, à laquelle s’est jointe la BNS, a constitué un signal politique et économique important, qui a permis, en partie, la bonne tenue des marchés financiers ce matin. Mais, ce ne sera pas suffisant, et il va falloir s’attendre, plus l’échéance du 8 et 9 décembre approchera, à un regain de volatilité sur les marchés financiers qui ne devrait pas épargner le franc suisse.
 
 
Par Majdouline Benito

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *