Press "Enter" to skip to content

Analyse hebdomadaire forex du 26 juillet

L’euro rebondit fortement face au billet vert à 1.2278, reprenant 1.15% sur la clôture de mercredi soir. Les propos de Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne (BCE), ont rassuré les marchés. Il aura suffi d’une petite phrase: “La BCE est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver l’euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant“, pour propulser l’euro vers sa résistance des 1.2320/1.2330.

Suite à cette intervention, les taux obligataires des pays européens en difficulté se sont orientés à la baisse dans l’espoir d’une reprise des achats d’obligations publiques, interrompus depuis mi-février. Le taux des 10 ans espagnol repassait ainsi sous les 7% alors que le taux italien rejoignait les 6%. La journée de demain s’annonce décisive, elle devrait permettre d’évaluer le véritable impact de la déclaration de Mario Draghi, car sur le fond, rien n’a vraiment changé, et la situation européenne demeure complexe.

De son côté, José Manuel Barroso a déclaré que la Grèce resterait dans la zone euro à condition qu’elle fournisse “des résultats“. A cette nouvelle rassurante pour les investisseurs s’ajoutent des nouvelles rassurantes en provenance d’Irlande. En effet, le pays est parvenu à lever 4.19 milliards d’euros à 5 et 8 ans pour sa première émission long terme depuis septembre 2012, franchissant ainsi une nouvelle étape vers un retour sur les marchés.

Si la semaine avait plutôt bien mal débuté avec de nombreuses tergiversations entre les grandes économies européennes, elle semble vouloir s’achever sur une touche d’optimisme, mais la plus grande prudence reste de mise dans un marché d’été fortement volatil comme nous allons le voir dans la partie analyse technique.

Outre-atlantique, les statistiques américaines ont été accueillies positivement, les revendications au chômage inférieures au consensus (353K contre 380K), et les commandes de biens durables affichant une progression de 1.6% contre 0.4% attendu. Les ventes de logements reculaient cependant de 1.4% bien qu’attendues en progression de 0.2%.

Pour cette fin de semaine, seront à surveiller les ventes au détail japonaises à 1h30 cette nuit, ainsi que le PIB trimestriel américain demain à 14h30.

Analyse technique:

EUR/USD: Comme évoqué dans l’analyse précédente, la paire a testé aujourd’hui sa moyenne mobile à 20 séances correspondant également à la résistance des 1.2323. Cet obstacle technique est de taille, et malgré le regain d’optimisme d’aujourd’hui, il n’a pu être franchi. En cas de dépassement, l’objectif serait alors la moyenne mobile à 150 séances, mais pour le moment le risque baissier n’est pas écarté. En dépit des apparences, la tendance est toujours baissière avec pour première objectif un retour sur les 1.2042.

USD/JPY: La paire teste actuellement un fort support à 78.12 correspondant à une ancienne résistance long terme. La paire étant sur-vendue, un rebond sur ce support en direction des 79.12 est l’hypothèse la plus probable.

GBP/USD: Tout comme la parité EUR/USD, le cross GBP/USD teste sa résistance à 1.5721. En cas de cassure de cette dernière, l’objectif serait un retour sur la résistance oblique baissière à 1.61. Le mouvement de fond restant baissier, l’objectif le plus probable est un retour sur le support ascendant à 1.5460, dont la cassure pourrait annoncer une forte vague baissière.

Sur EUR/USD et GBP/USD, il faudra donc observer la réaction des cours sur ces niveaux de résistance, le momentum étant baissier, une rechute est l’hypothèse technique la plus probable. En cas de franchissement, un rebond de plus grande ampleur serait à attendre.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *