Analyse technique forex eurodollar du 2 janvier 2012

Alors que les indicateurs économiques de fin d’année ont été plutôt bons pour les Etats-Unis, le "fiscal cliff" menace toujours l’économie américaine alors que nous nous trouvons à quelques heures de l’échéance du débat.

En effet les deux indices manufacturiers américains, celui de Dallas et le PMI de Chicago sont sortis en toute fin d’année dernière avec de bons résultats qui sont, de plus, supérieurs aux attentes des analystes.

L’immobilier a aussi vu ses indicateurs passer au vert, avec notamment les promesses de ventes de logements qui ont augmenté de 1.7% en novembre, dans la continuité de la forte hausse d’octobre.

Enfin les chiffres du chômage sont particulièrement bons, au plus bas depuis cinq ans.

Concernant le "fiscal cliff", l’échéance est proche et il semblerait qu’un accord puisse être trouvé. En effet, Harry Reid, responsable du groupe démocrate au Sénat, s’est dit particulièrement confiant concernant un accord. De plus le congrès a concédé du terrain avec un accord conclu concernant le volet fiscal. A noter que ni l’un ni l’autre des partis n’ont intérêt à ce que les négociations aboutissent à un désaccord, ce qui entrainerait des mesures fiscales lourdes et des coupes budgétaires drastiques. Dans ce contexte il est très probable qu’un accord soit trouvé.

Pour la semaine à venir il faudra principalement tenir compte des indicateurs relatifs a l’emploi (variation hebdomadaire des demandeurs d’emploi, taux de chômage pour les emplois non agricoles…).

Congrs US

Alors que les indicateurs économiques de fin d’année ont été plutôt bons pour les Etats-Unis, le “fiscal cliff” menace toujours l’économie américaine alors que nous nous trouvons à quelques heures de l’échéance du débat.

En effet les deux indices manufacturiers américains, celui de Dallas et le PMI de Chicago sont sortis en toute fin d’année dernière avec de bons résultats qui sont, de plus, supérieurs aux attentes des analystes.

L’immobilier a aussi vu ses indicateurs passer au vert, avec notamment les promesses de ventes de logements qui ont augmenté de 1.7% en novembre, dans la continuité de la forte hausse d’octobre.

Enfin les chiffres du chômage sont particulièrement bons, au plus bas depuis cinq ans.

Concernant le “fiscal cliff“, l’échéance est proche et il semblerait qu’un accord puisse être trouvé. En effet, Harry Reid, responsable du groupe démocrate au Sénat, s’est dit particulièrement confiant concernant un accord. De plus le congrès a concédé du terrain avec un accord conclu concernant le volet fiscal. A noter que ni l’un ni l’autre des partis n’ont intérêt à ce que les négociations aboutissent à un désaccord, ce qui entrainerait des mesures fiscales lourdes et des coupes budgétaires drastiques. Dans ce contexte il est très probable qu’un accord soit trouvé.

Pour la semaine à venir il faudra principalement tenir compte des indicateurs relatifs a l’emploi (variation hebdomadaire des demandeurs d’emploi, taux de chômage pour les emplois non agricoles…).

La situation économique en Europe est quant à elle plutôt stable, avec des indicateurs économiques peu nombreux et sans grand impact sur la monnaie supranationale.

Il faudra regarder de près en cette première semaine de 2013 les indicateurs du chômage pour l’Espagne et l’Allemagne ainsi que les indicateurs manufacturiers espagnols et italiens.

Analyse technique:

Dans ce contexte le cross sera influencé principalement par l’issue du “fiscal cliff” qui aura lieu ce mercredi 2 janvier. La situation est néanmoins préoccupante à l’image des propos de la chancelière Merkel qui prévoit des difficultés plus importantes en 2013 qu’en 2012 en zone euro. Malheureusement elle n’est pas la seule à anticiper cette situation. Seules des mesures d’harmonisation des politiques fiscales et budgétaires semblent pouvoir rassurer les marchés.

On peut tout de même remarquer que malgré la situation politique complexe en Italie, l’émission de bons du trésor à 10 ans du 28 décembre s’est conclue par une très légère baisse des taux qui traduit une certaine confiance des marchés.

La semaine dernière alors que le cross a connu des volumes faibles dus à la trêve estivale, l’EUR/USD a évolué dans un tunnel compris entre 1.3175 et 1.3283, pour finir finalement à un niveau proche de l’ouverture à environ 1.32 euro pour 1 dollar.

Deux scénarios sont envisageables:

• en cas de dénouement heureux du “fiscal cliff” nous pouvons nous attendre à une revalorisation du dollar (donc une baisse du cours EUR/USD), ce que l’on pourrait considérer comme une correction suite à la dévalorisation du dollar depuis le début du mois de décembre, conséquence des inquiétudes portant sur cet accord. Dans cette optique les supports seront les suivants: 1.3157 puis 1.3060 et enfin 1.2997.

• En cas de dénouement malheureux, il est possible que les mesures drastiques prisent à l’encontre de l’économie américaine affectent directement le dollar et l’affaiblissent par rapport aux autres devises, euro compris. Il sera donc question ici d’une augmentation du cours de l’EUR/USD qui pourrait atteindre de nouveaux plus hauts annuels. Cette hausse se heurtera aux résistances suivantes: 1.3283 puis 1.3386.

Ici il sera intéressant d’utiliser des indicateurs de type MACD afin de pouvoir détecter plus facilement les tendances et leurs forces pour ne pas prendre position sur des corrections mineures.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie