Press "Enter" to skip to content

Ce que signifie pour le forex la nomination du gouverneur Mark Carney à la tête de la BoE

C’était certainement la nouvelle à laquelle personne ne s’attendait. Evidemment, il y avait quelques bruits de couloir concernant le fait que l’actuel gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, puisse prendre le relais de Mervyn King. Cependant, ces bruits de couloir étaient généralement considérés comme fantaisistes.

Pas tant que cela étant donné que la banque centrale anglaise a confirmé, via le Trésor, la nomination du gouverneur Carney à la tête de la Banque d’Angleterre, ce qui serait effectif en juillet 2013.

En théorie, la nomination d’un banquier central ou d’un haut responsable issu d’un pays du Commonwealth n’était pas exclue mais La City de Londres pensait plutôt qu’un cacique de l’institution britannique allait prendre le relais.

Déjà, sur les réseaux sociaux, certains ont souligné que la pieuvre Goldman Sachs poursuit son expansion en Europe puisqu’à l’instar de Mario Draghi, Mark Carney a aussi fait ses armes dans la célèbre banque d’affaires de Wall Street qui a été très critiquée dans le dossier grec.

Pour le marché des changes, dans un premier temps, cette annonce va peser sur le dollar canadien qui va perdre en crédibilité. En effet, l’actuel responsable de la politique monétaire du pays va d’ici quelques mois jeter son dévolu non plus sur le dollar canadien mais sur la livre sterling. Pour la monnaie britannique, c’est en tout cas une bonne nouvelle. En effet, le gouverneur Carney est très respecté dans les milieux d’affaires et est considéré comme un grand professionnel qui a réussi à éviter que le Canada ne s’enfonce profondément dans la crise comme les Etats-Unis. Sa gestion est d’ailleurs régulièrement saluée puisqu’il est classé depuis de nombreuses années parmi les meilleurs banquiers centraux dans le classement établi annuellement par le magazine Global Finance.

Les traders parlent déjà de revoir leurs positions sur la livre sterling et d’être long tant les espoirs sont grands pour l’économie britannique avec l’arrivée du gouverneur Carney de ce côté-ci de l’Atlantique.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *