Press "Enter" to skip to content

Chute du forint sur fond de rumeurs de faillite

Des rumeurs ont ébranlé le forint et la place boursière de Budapest suite à des déclarations très inquiétantes du vice-président du Fidesz, Lajos Kosa (ci-contre).

Ce dernier qui appartient au parti au pouvoir a en effet affirmé que la situation économique du pays est «tellement critique qu’elle est comparable à celle de la Grèce » et que la «faillite de l’Etat est proche ».

Ces propos ont provoqué une véritable débandade, poussant à la baisse tous les actifs du pays. Le forint a dégringolé de 5,5% tandis que la bourse de Budapest, après avoir chuté de 1%, enregistrait une baisse de 3,14% en début de matinée. Enfin, les couvertures de défaillance du pays, c’est-à-dire les CDS, ont également lourdement baissé aujourd’hui.

Fin 2008, le pays avait frôlé la catastrophe avant de retrouver quelques forces grâce à l’aide de 20 milliards d’euros mis à disposition du pays par le FMI, la BCE et l’UE.

Toutefois, cette aide salutaire n’a pas tout résolu puisque, selon le nouveau gouvernement, le déficit public devrait atteindre en 2010 7,5% du PIB contre seulement 3,8% prévu par l’ancien gouvernement socialiste.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *