Press "Enter" to skip to content

Compte-rendu de la politique monétaire au Japon

La publication récente de la contraction de l’économie japonaise au 2ème trimestre témoigne des difficultés du pays.
Cependant, cette situation économique n’est absolument pas nouvelle puisqu’elle a commencé à partir des années 90, avec l’éclatement de la bulle spéculative japonaise. L’explosion de cette bulle va plonger le pays dans une longue crise économique, une situation qui ne semble guère s’être améliorée 25 ans après.

Nous en profitons donc pour retracer les éléments qui ont poussé le pays dans une telle situation, pour ensuite analyser les solutions prises par la BoJ et ses impacts sur la monnaie nipponne et le forex.

Situation économique et politique monétaire au Japon ces 25 dernières années
La crise économique que connaît le Japon ne date malheureusement pas d’hier. Avant de parler de la situation économique actuelle, il convient de nous attarder sur le passé du pays pour comprendre sa situation actuelle.
L’éclatement de la bulle financière et immobilière en 1989 ainsi que la réaction tardive de la banque centrale face à cette crise vont plonger le pays dans une longue période de marasme économique. Entre 1990 et 2005, le Japon connaît une période de déflation ainsi qu’une croissance molle, ce qui provoquera la dégradation des finances publiques ainsi que l’augmentation du ratio d’endettement. Les mesures d’assouplissement quantitatif mises en œuvre à partir de 2001 vont avoir un effet modéré sur l’activité économique. La spirale déflationniste va cependant être stoppée et le pays va pouvoir enfin se redresser progressivement à partir de 2006.

Alors que l’on pouvait entrevoir une légère amélioration de l’économique japonaise, le pays va être une nouvelle fois fortement secoué par la crise économique en 2008. La baisse de la demande mondiale va être dramatique pour le Japon qui dépend fortement de la demande extérieure.
En août 2008, le pays entre en récession et le gouvernement va opter pour un plan de relance budgétaire afin de soutenir l’économie.
A partir de 2009 et jusqu’à aujourd’hui, la BoJ va opter pour un « programme d’assouplissement monétaire global ». Ce programme a pour objectif :
– la stabilisation des prix à 2%,
– le maintien des taux directeurs bas entre 0% et 0,1%,
– l’injection de liquidités par de vastes programmes d’achat d’actifs afin de faciliter le crédit aux entreprises,
– la lutte contre l’appréciation du Yen face aux principales devises étrangères dans l’optique de stimuler les exportations.

Les résultats de la politique monétaire
Malgré les efforts mis en œuvre par le gouvernement et la banque centrale du Japon, notamment par le biais de multiples programmes de création monétaire, les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous.
Comme attendu, la hausse de la TVA a fortement impactée l’économie, puisque le pays s’est contracté de 6,8% au 2ème trimestre. L’objectif de 2% d’inflation n’est toujours pas atteint et risque de ne pas l’être avant 2016. Enfin, les exportations, l’un des indicateurs les plus importants pour évaluer la santé économique du pays, n’arrivent toujours pas à repartir.
Ces mauvais chiffres ne semblent cependant pas inquiéter la BoJ pour le moment. Selon le gouverneur nippon Haruhiko Kuroda, le pays est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif d’une hausse des prix de 2%. Il prévoit aussi une hausse de la demande intérieure grâce au bon fonctionnement du marché du travail ainsi qu’un retour de la croissance au 3ème trimestre.

Tendance à suivre pour la paire USD-JPY
Les divergences des politiques de la fed et de la BoJ, ainsi que les tensions géopolitiques qui existent sur les marchés financiers, nous laissent penser que la paire USD-JPY devrait continuer sa tendance haussière.
Alors que la fed a déjà commencé le resserrement de sa politique monétaire depuis décembre 2013, la BoJ a récemment annoncé vouloir maintenir sa politique ultra-accommodante, afin d’atteindre son objectif de 2% d’inflation.
Enfin, les tensions géopolitiques poussent les investisseurs vers les marchés asiatiques, plus éloignés de ces tensions. L’attrait des actions japonaises s’accompagne donc d’une dépréciation du Yen.

La situation économique au Japon, la politique monétaire de la BoJ ainsi que les tensions géopolitiques persistantes devraient donc affaiblir le yen sur le marché des changes au cours des prochains mois, ou du moins maintenir sa situation neutre sur le forex depuis le début de l’année.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *