Décision sur les taux par la BCE et la BOE

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
La Banque d'Angleterre, en dépit du ralentissement très net de l'économie britannique, a décidé de maintenir son taux d'intérêt à 5% aujourd'hui. Ce statu quo était plus ou moins attendu par les traders puisque l'annonce publique de la décision n'a pas créé de réel mouvement sur la livre sterling. En effet, la devise du Royaume Uni est restée proche de son niveau des derniers jours, en s'établissant à 1,9465 contre le dollar, à 2,0450 contre le franc suisse et en légère hausse à 206,66 face au yen.
1_euro.jpg

La Banque d’Angleterre, en dépit du ralentissement très net de l’économie britannique, a décidé de maintenir son taux d’intérêt à 5% aujourd’hui. Ce statu quo était plus ou moins attendu par les traders puisque l’annonce publique de la décision n’a pas créé de réel mouvement sur la livre sterling. En effet, la devise du Royaume Uni est restée proche de son niveau des derniers jours, en s’établissant à 1,9465 contre le dollar, à 2,0450 contre le franc suisse et en légère hausse à 206,66 face au yen.

La décision de la BCE ne sera rendue publique qu’un peu plus tard dans la journée mais aucune surprise n’est attendue. Le statu quo devrait prévaloir à Francfort.

Pour l’instant, la devise de la zone euro s’affiche en baisse face au dollar sur le marché des changes en raison de la publication de mauvaises statistiques. Il s’agit notamment de la baisse des ventes du commerce de détail et de l’indice PMI dans les services qui a atteint en mai son plus bas niveau depuis juillet 2003.

En revanche, le dollar se maintient toujours sur le Forex. La publication d’indicateurs favorables, dont ceux concernant l’emploi dans le secteur privé et les gains de productivité au premier trimestre, pousse cette remontée. Surtout, Ben Bernanke a réitéré hier ses inquiétudes concernant l’inflation pour la deuxième fois ce qui valide le scénario d’une pause du coté de la Fed au mois de juin.

Enfin, sans surprise, l’OCDE a revu, à l’instar des autres organismes, ses prévisions de croissance à la baisse. Pour la zone euro, les prévisions sont désormais de 1,7% contre 1,2% pour les Etats-Unis.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie