Press "Enter" to skip to content

Entrée des pays baltes dans l’euroland

Ancien ministre de l’économie et actuel président de CNP Assurances, Edmond Alphandéry s’est dit favorable, dans un article de « La Tribune » à paraître aujourd’hui, à une entrée rapide des pays baltes dans la zone euro.

En effet, la Lituanie, l’Estonie mais surtout la Lettonie connaissent une situation économique catastrophique, avec une chute aiguë du PIB qui atteint 18% en Lettonie. L’impact économique de la crise dans les pays baltes s’est répercutée sur le marché des devises, avec une forte chute du lats. Depuis plusieurs semaines, des rumeurs de dévaluation du lats courent sur le marché des changes, rumeurs jusque là contredites par les autorités lettones. Pour autant, ces rumeurs ont pour effet d’inciter les investisseurs à se désengager des pays baltes et plus généralement d’Europe de l’Est afin d’éviter une contagion générale. Si contagion il y avait, l’euro serait aussi en premier ligne du fait de l’exposition des banques de la zone euro.

Afin d’éviter un tel scénario, Edmond Alphandéry suggère donc d’ « avancer l’entrée des pays baltes dans la zone euro » afin de leur offrir la stabilité et la solidarité financières de l’euroland en cette période de crise. Pour autant, il n’est pas certain que les pays baltes souhaitent l’aide de la zone euro, après tout, ils ne l’ont en effet pas demandé, et, par ailleurs, les pays membres de la zone euro sont certainement réticents à une telle initiative généralement jugée déstabilisatrice pour l’euroland.

L’euro continue en effet de profiter du goût pour le risque des investisseurs, notamment face au dollar. Après l’annonce de la Fed hier, annonce qui a suggéré des taux proches de zéro sur le moyen terme, l’euro semble s’assurer pour les séances à venir des gains supplémentaires.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *