Press "Enter" to skip to content

EUR/USD: la parité s’offre un moment de répit qui pourrait être de courte durée

D’un point de vue fondamental, la situation reste compliquée pour la monnaie unique. En l’absence de nouvelles macroéconomiques majeures, l’EUR/USD s’offre ainsi un rebond dans un marché attentiste.

La situation financière de l’Europe et des banques espagnoles pèse toujours sur l’euro, empêchant ce dernier de s’apprécier davantage face au billet vert. En effet, malgré la conférence téléphonique du G7 qui se tenait hier soir, aucune réponse concrète n’a vu le jour. De même, la tenue des élections législatives grecques prévues pour le 17 juin prochain pousse pour le moment les investisseurs à la prudence. Dans cette conjecture, l’euro s’appréciait de 0.82% face au dollar à 1.2554 un peu avant 20h.

Le Beige Book de la Fed sur la conjecture US est attendu dans la soirée. Selon Barclays Bourse, le Président de la Fed, Ben Bernanke, devrait également s’exprimer devant le Congrès suite à la déception concernant les chiffres de l’emploi américain au mois de mai.

L’analyse technique:

D’un point de vue purement technique désormais, la paire EUR/USD évolue toujours dans une tendance de fond fortement baissière. Bien qu’un rebond ait pris forme depuis le récent plus bas de vendredi à 1.2289, cette respiration des cours est tout à fait logique et ne remet pour le moment pas en cause la tendance baissière.

En effet, le 23 mai dernier, le support principal des 1.2625 n’est pas parvenu à soutenir les cours. Cette cassure a ensuite été validée par le pull-back du 28 mai. Cet ancien support fait donc désormais office de résistance, résistance d’autant plus forte qu’elle correspond à la moyenne mobile à 20 séances qui accompagne le mouvement baissier. Seule une cassure de ce niveau pourrait libérer un potentiel de hausse plus important vers la moyenne mobile à 150 jours qui gravite actuellement à 1.3095. Le potentiel de baisse n’étant pas épuisé, les 1.12133 (retracement de 61.8% du dernier grand mouvement haussier) restent toujours l’objectif principal d’ici la fin de l’année.

 
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *