Press "Enter" to skip to content

Facteurs qui influencent les taux de change du forex – Partie 1

De nombreux facteurs macroéconomiques influencent le cours des devises du marché des changes. Nous vous proposons aujourd’hui, dans cet article, d’en passer quatre à la loupe. Nous en verrons quatre autres, demain.

Dans la mesure où le taux de change impacte directement la croissance économique d’un pays, il fait l’objet d’une surveillance accrue des différentes autorités politiques et monétaires. A une plus petite échelle, le taux de change influe également sur les investisseurs détenant des actifs dans une devise étrangère (action, forex ou matière première).

Les taux d’intérêt
Les taux d’intérêt constituent un outil de politique monétaire majeur pour les banques centrales. Leurs niveaux sont fixés en fonction de l’activité économique et de l’inflation. Généralement, lorsque la croissance est faible, les autorités monétaires baissent leurs taux pour relancer la croissance et favoriser l’investissement. En revanche, elles les augmentent lorsqu’il existe des risques de surchauffe de l’économie ou que l’inflation est trop élevée. Sur le forex, ce sont les devises avec un fort taux d’intérêt qui ont la cote auprès des investisseurs surtout auprès des carry traders qui gagnent leur vie sur le différentiel de taux qui existe entre les paires négociées.

La croissance économique
La croissance économique révèle la bonne santé d’une économie. Cela signifie que les indicateurs économiques comptabilisés sur le territoire sont au vert. Plus la croissance d’un pays est forte, plus les investisseurs veulent investir, en achetant, par exemple, des devises. Logiquement, la devise du pays considéré s’apprécie alors sur le marché. Vous noterez la corrélation entre ces deux premiers facteurs.


Le statut de la devise

Sur le forex, toutes les devises n’ont pas le même statut. Le dollar USD est, par exemple, une valeur dite refuge ce qui signifie qu’en cas de crise, les investisseurs se rabattent sur ce type de monnaie, plus sures. Elle n’est pas la seule, l’euro, la livre, le yen japonais, les dollars australiens et néozélandais et le franc suisse en sont aussi. En période de calme mondial, les investisseurs ont plutôt tendance à négocier des devises plus risquées (paires exotiques, mineures).

Les évènements géopolitiques
Le taux de change est également influencé par les différents évènements géopolitiques mondiaux. Par exemple, la crise grecque avait considérablement pesé sur l’euro. Ce sont des évènements particulièrement difficiles à anticiper et qui entrainent parfois des résultats inattendus sur les marchés financiers comme les attentats du 11 septembre 2001.  

Voilà pour ces quatre premiers facteurs qui influencent les taux de change des devises mondiales. Demain, nous passerons en revue les autres soient l’inflation, les politiques monétaires, la dette publique et la balance courante.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *