Press "Enter" to skip to content

Fed: agir « aussi longtemps que nécessaire »

Le discours des responsables de la Réserve Fédérale est scruté de très prêt par les analystes du marché des changes. La moindre virgule, la moindre expression est analysée afin d’essayer de deviner les prochains mouvements de la banque centrale américaine.

Lors d’une allocution ce week-end à Dillon en Caroline du Sud, afin d’inaugurer un échangeur autoroutier à son nom, Ben Bernanke ne s’est pas étendu outre mesure sur la situation économique des Etats-Unis, préférant faire état de ses souvenirs d’enfance dans cette ville qui l’a vu grandir.

Toutefois, le communiqué distribué à la presse a attiré l’attention des acteurs du marché des changes. Certes, comme à son habitude, Ben Bernanke a rappelé à l’envie que la Fed utiliserait « tous les moyens à sa disposition » pour permettre un retour à des basses économiques saines pour les Etats-Unis. En cela, le discours n’a pas changé d’une virgule près aux précédentes communications du président de la banque centrale américaine. Cependant, il a également ajouté que la Réserve Fédérale est prête à agir « aussi longtemps que nécessaire » ce qui fut mal interprété par les acteurs du marché des changes laissant redouter que la crise économique ne se prolonge au-delà de l’année 2009. L’hypothèse longtemps avancée selon laquelle l’économie américaine devrait reprendre vers la fin de l’année en cours ne convainc plus depuis quelques semaines que quelques rares optimistes. Cependant, ce changement de ton souligne que la Fed prépare l’opinion publique et les investisseurs à une crise plus longue que prévu. De toute façon, l’économie américaine ne fait plus illusion depuis longtemps, les derniers chiffres du chômage publiés vendredi dernier en témoignent d’ailleurs.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *