Fiche technique sur les non-farm payrolls

Tous les mois, le Département du Travail américain publie les non-farm payrolls, un rapport complet sur l’état du marché du travail aux Etats-Unis. Les non-farm payrolls sont publiés le premier vendredi suivant la fin du mois pris en compte, en milieu d’après-midi (heure de Paris).

Ce rapport fait un état des lieux complet du marché du travail, fournissant comme chiffres clés le taux de chômage mensuel et surtout les créations (ou destructions) d’emplois par rapport au mois précédent. Ce rapport a un impact considérable sur l’évolution du dollar et des autres principales monnaies du marché des changes pendant plusieurs séances. Contrairement aux économistes, les marchés financiers portent un intérêt nettement plus important aux créations ou destructions d’emplois qu’au taux de chômage mensuel qui est souvent le fruit d’un savant mécanisme statistique.
TradingNon-FarmPayroll
Tous les mois, le Département du Travail américain publie les non-farm payrolls, un rapport complet sur l’état du marché du travail aux Etats-Unis. Les non-farm payrolls sont publiés le premier vendredi suivant la fin du mois pris en compte, en milieu d’après-midi (heure de Paris).

Ce rapport fait un état des lieux complet du marché du travail, fournissant comme chiffres clés le taux de chômage mensuel et surtout les créations (ou destructions) d’emplois par rapport au mois précédent. Ce rapport a un impact considérable sur l’évolution du dollar et des autres principales monnaies du marché des changes pendant plusieurs séances. Contrairement aux économistes, les marchés financiers portent un intérêt nettement plus important aux créations ou destructions d’emplois qu’au taux de chômage mensuel qui est souvent le fruit d’un savant mécanisme statistique.

L’interprétation pour l’économie

En règle générale, une hausse de l’emploi signifie que les entreprises embauchent ce qui est à la base d’un cycle vertueux favorable à la croissance.

L’interprétation pour les marchés financiers

Outre les créations ou destructions d’emplois, les marchés financiers peuvent analyser plus en avant certaines données fournies dans le rapport mensuel sur l’emploi américain. Au nombre de ces données, il convient de mentionner notamment ce que le taux de chômage représente dans l’économie en tant que pourcentage de la totalité de la main d’oeuvre. Ainsi, le nombre de chômeurs est évidemment une bonne indication de l’état général de l’économie. Surtout, ces chiffres sont pris en compte par la Fed car plus le chiffre descend bas, plus l’inflation a tendance à augmenter puisque les employeurs doivent payer davantage afin d’embaucher ce qui a un effet mécanique d’augmentation des prix.

Dans le contexte actuel, un tel mécanisme est loin d’être à l’œuvre en raison de l’importance du taux de chômage aux Etats-Unis qui est à 8.9%.

Enfin, les marchés prêtent aussi une attention particulière à l’état du marché de l’emploi en fonction des secteurs d’activité, chiffres qui doivent être mis en parallèle avec les indices ISM manufacturier et ISM non manufacturier.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie