Press "Enter" to skip to content

Guide de trading forex : La déclaration de politique monétaire de la RBA

La banque centrale du Canada, du Japon, la BCE, la RNBZ et la fed ont dévoilé l’orientation de leur politique monétaire la semaine dernière. Cette semaine, ce sera le tour de la RBA. Afin d’optimiser votre prise de position sur le forex, voici notre habituel guide de trading.

Pourquoi est-il important de négocier cet événement ?
Les traders du marché des changes ont tendance à être attentifs aux déclarations des banques centrales, principalement, parce que ceux sont elles qui définissent les taux d’intérêt et l’offre de monnaie locale.
Généralement, lorsque l’orientation de la politique monétaire est pacifiste, cela signifie que l’économie du pays considéré a besoin de stimulus voire même d’une baisse de taux. Lorsqu’elle est belliciste, l’économie est en bonne forme ce qui pourrait permettre à a banque centrale d’augmenter les taux d’intérêt.

Retour sur la précédente déclaration de la banque centrale d’Australie
Le 1er décembre dernier, le gouverneur Stevens avait décidé de maintenir les taux d’intérêt inchangés à 2% et cela pour le huitième mois consécutif. Il avait mis en évidence les améliorations observées sur plusieurs pans de l’économie, emploi, secteur non-miniers, menaces de volatilité sur les marchés financiers.
Il avait, cependant, émis quelques inquiétudes concernant le prix des matières premières et précisé que la tendance actuelle de l’inflation pouvait ouvrir la porte à un nouvel assouplissement monétaire.


Quelle devrait-être la teneur de la déclaration de demain ?

Les afficionados des taux d’intérêt ne voient pas de changement de politique être annoncé par la RBA. Bon nombre d’entre eux attendent, cependant, des remarques pacifistes ou, au moins, moins d’optimisme qu’en décembre dernier.
Si la banque centrale d’Australie devrait reconnaître l’évolution du crédit au logement, de l’emploi et des exportations non minières, elle devrait, également, s’exprimer sur la baisse des prix du pétrole, la faiblesse des perspectives de croissance mondiale et la volatilité plus élevée des marchés depuis sa dernière déclaration. L’inflation qui n’est pas au mieux de sa forme pourrait également inciter la banque centrale à réitérer le fait que cette situation pourrait déboucher, à terme, sur un nouvel assouplissement de politique monétaire.

Comment pourrait réagir la paire AUD-USD ?
La déclaration optimiste du mois de novembre, avait permis au « comdoll » de progresser sur le marché des changes. L’AUD-USD clôturait, en effet, sa journée en hausse de 1,40%.
Une autre série de commentaires optimistes pourrait stimuler davantage encore la paire. Cela signifierait, effectivement, que la banque centrale est confiante concernant l’évolution de son économie.
Si, en revanche, elle adoptait un ton plus prudent ou si elle abaissait ses taux, on devrait assister à une cassure probable de la tendance haussière actuelle de la devise australienne. Le dollar AUD pourrait même perdre l’ensemble des gains réalisés depuis la mi-janvier.

Pour connaître la tendance réelle de la politique monétaire de la banque centrale d’Australie, rendez-vous demain, à 4h30 GMT.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *