Press "Enter" to skip to content

Guide de trading forex : l’IPC du Canada

Si vous êtes en quête d’un événement susceptible de créer des remous sur le marché des changes, sachez que le Canada publiera demain à 14h30, son Indice des Prix à la Consommation. Vous trouverez dans cet article un guide de trading pour optimiser cette publication.

Sur quoi porte ce rapport ?
L’Indice des Prix à la Consommation, ou IPC, donne un aperçu de l’inflation et des changements dans le niveau des prix d’un pays. Les banques centrales gardent généralement un œil attentif dessus car il leur permet de savoir si elles ont ou non besoin de faire des ajustements de taux ou de masse monétaire ce qui influe sur la demande et la valeur de la monnaie.
Au cours des derniers mois, l’inflation a fortement impacté le niveau de prix des devises du marché des changes et en particulier la monnaie Canadienne. Rappelons, en effet, que l’économie du pays a été fortement touchée par la chute des prix du pétrole et que la banque centrale a été obligée de faire des ajustements pour maintenir un niveau d’inflation correct. L’IPC qui sera publié demain donnera donc un indice sur la manière dont la banque centrale canadienne agira dans les semaines à venir.

Qu’a révélé le précédent rapport ?
Au mois de juillet, l’IPC du Canada a montré un maigre gain de 0,1% conformément aux estimations. Il s’agit d’un chiffre inférieur au précédent (0,2%). La version de base du rapport, qui exclut les éléments volatiles tels que les coûts alimentaires et énergétiques du calcul, est resté plate et ce pour le deuxième mois d’affilée.
En observant de plus près les éléments du rapport, on constate que des gains ont été enregistrés dans la plupart des secteurs à l’exception des frais de transport qui ont reculé. Cela montre que les conséquences de la chute des prix du pétrole commencent, peut-être, à s’atténuer.


A quoi peut-on s’attendre cette fois ?

Le Canada devrait afficher une lecture plate pour son IPC global du mois d’août. Les estimations sont donc inférieures aux précédentes. On peut expliquer cela, sans doute, par le fait que les prix des produits de base ont diminué.
L’IPC de base pourrait, quant à lui, augmenter de 0,2% ce qui devrait être suffisant pour maintenir l’inflation annuelle de base au dessus de 2%.

Comment la paire USD-CAD réagira t’elle ?
Des données plus fortes que prévu permettraient au dollar canadien de grimper face à ses homologues du marché des changes car cela signifierait que l’inflation a bien résisté malgré la chute des prix des produits de base.
Des résultats plus faibles que prévu entraineraient une chute de la monnaie canadienne et pourraient laisser les traders spéculer sur le fait que la BoC baisse à nouveau ses taux d’intérêt.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *