Press "Enter" to skip to content

J -1 avant l’investiture d’Obama

Le fait notable de la journée n’est certainement pas la progression de la monnaie unique européenne sur le marché des changes face au dollar et encore moins la dix-huitième dévaluation de la devise russe en l’espace de deux mois. En effet, les cambistes, tout comme le reste du monde, sont tenus en haleine par les premières festivités qui ont lieu en ce moment pour l’investiture de Barack Obama.

Ce dernier est attendu sur de nombreux dossiers, aussi bien concernant la crise économique aux Etats-Unis, qui a notamment pour conséquence une très forte augmentation du chômage dans les dernières semaines, mais aussi sur la scène internationale pour apporter une réponse au conflit israélo-palestinien.

Sur le plan économique, les cambistes anticipent notamment de nouvelles annonces destinées à soutenir la croissance et à assainir le système financier. D’après des informations qui ont filtré, la nouvelle administration envisagerait de mettre en place une entité gouvernementale qui rachèterait aux banques des actifs douteux. D’autres annonces sont également attendues, qui pourraient redonner confiance aux américains mais aussi aux investisseurs, les poussant alors à acheter des dollars sur le marché des changes.

L’Europe n’est pas en reste non plus dans le domaine alors que les prévisions pour la zone euro sont très négatives. En 2009, la croissance devrait apparemment, d’après les dernières prévisions, se contracter de 1,9% dans la zone euro et de 1,8% dans toute l’Europe. Les gouvernements sont donc sur le qui vive. Gordon Brown a notamment annoncé un nouveau plan de sauvetage des banques destiné à soutenir les prêts à l’économie. Cette nouvelle ne devrait pas impacter sur la livre sterling dont la résistance face à l’euro est néanmoins admirable puisque la parité, contrairement aux attentes, n’a toujours pas été atteinte.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *