Press "Enter" to skip to content

Jean Claude Trichet s’inquiète de la politique de la Fed

Une fois n’est pas coutume et alors que la zone euro s’oriente vers un relèvement des taux directeurs, le président de la BCE s’est exprimé vendredi dernier en faveur d’un dollar fort et crédible et aussi d’une appréciation des devises des grands pays émergents, c’est à dire principalement la Chine.

Lors d’une conférence organisée à la Banque de France, le français a souligné qu’ « un dollar solide et crédible (…) est dans l’intérêt des Etats-Unis et dans l’intérêt de la communauté internationale ».

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *