La BoE est-elle vraiment prête à relever ses taux d’intérêt cette année ?

Le procès verbal du MPC est sorti hier et il semble que les décideurs politiques anglais soient de plus en plus enclins à relever les taux d’intérêt sous peu.

Bien que le gouverneur Carney et ses hommes aient décidé de maintenir une politique monétaire inchangée, les minutes de la réunion ont révélé que les responsables de la banque centrale étaient désormais convaincus du maintien du rythme de croissance en Angleterre.
En plus de cela, le rapport montre que les décideurs sont quelque peu surpris de découvrir que le marché est très sensible quant à la probabilité de relever les taux d’intérêt.

Concernant les taux d’intérêt, rappelons que Carney a déjà lâché plusieurs bombes, il y a quelques semaines quand il a déclaré qu’il relèverait ces derniers avant les élections générales de 2015, puis il a surpris tout le monde les jours suivant en précisant que cette augmentation arriverait plus tôt que prévu.
Carney a, en effet, fait remarquer que la hausse des prix de l'immobilier mettait une pression à la hausse sur l'inflation globale, et que d'autres gains de l'IPC pourraient justifier un resserrement monétaire. Les décideurs de la BoE ont appuyé cette opinion, précisant que la hausse des taux sera tributaire de l'inflation.
Mark carney forexfr
Le procès verbal du MPC est sorti hier et il semble que les décideurs politiques anglais soient de plus en plus enclins à relever les taux d’intérêt sous peu.

Bien que le gouverneur Carney et ses hommes aient décidé de maintenir une politique monétaire inchangée, les minutes de la réunion ont révélé que les responsables de la banque centrale étaient désormais convaincus du maintien du rythme de croissance en Angleterre.
En plus de cela, le rapport montre que les décideurs sont quelque peu surpris de découvrir que le marché est très sensible quant à la probabilité de relever les taux d’intérêt.

Concernant les taux d’intérêt, rappelons que Carney a déjà lâché plusieurs bombes, il y a quelques semaines quand il a déclaré qu’il relèverait ces derniers avant les élections générales de 2015, puis il a surpris tout le monde les jours suivant en précisant que cette augmentation arriverait plus tôt que prévu.
Carney a, en effet, fait remarquer que la hausse des prix de l’immobilier mettait une pression à la hausse sur l’inflation globale, et que d’autres gains de l’IPC pourraient justifier un resserrement monétaire. Les décideurs de la BoE ont appuyé cette opinion, précisant que la hausse des taux sera tributaire de l’inflation.

On ne peut nier les signes d’amélioration de l’économie du Royaume Uni mais les avis restent divisés concernant le calendrier du resserrement de la politique monétaire. Il a été suggéré qu’une approche graduelle pourrait être mise en place ce qui pourrait permettre de commencer la relève plus tôt que prévu.

Sur le forex, le soutien économique que s’apprête à mettre progressivement en place à la banque centrale anglaise, pourrait permettre à la livre sterling de conserver les gains récents réalisés, conséquences directes de la bonne santé économique britannique.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie