La devise la plus haïe du monde en ce moment

En ce moment, sur les marchés financiers, tout le monde parle du yen et généralement pas en excellents termes.

Outre-Atlantique, Kit Juckes, qui travaille pour la Société Générale, exprime l'opinion générale sur le forex au sujet du yen dans un note publiée aujourd'hui et diffusée notamment par Business Insider:

"J'ai déjeuné hier avec une bande d'anciens amis et collègues qui travaillent sur les marchés financiers. Le résultat fut un débat intense et large sur l'état des marchés. Tout le monde souhaite que le yen s'affaiblisse (Les traders forex veulent shorter le yen, tandis que les traders sur les marchés actions et indices veulent un yen plus faible pour laisser le Nikkei s'apprécier)".

D'ailleurs, tout le monde plaide pour un yen faible. La firme de Wall Street Morgan Stanley a ainsi dénommé l'année 2013 sur le forex comme "l'année de l'affaiblissement du yen" dans un récent document.

yen devise_forex_march_des_changes

En ce moment, sur les marchés financiers, tout le monde parle du yen et généralement pas en excellents termes.

Outre-Atlantique, Kit Juckes, qui travaille pour la Société Générale, exprime l’opinion générale sur le forex au sujet du yen dans un note publiée aujourd’hui et diffusée notamment par Business Insider:

J’ai déjeuné hier avec une bande d’anciens amis et collègues qui travaillent sur les marchés financiers. Le résultat fut un débat intense et large sur l’état des marchés. Tout le monde souhaite que le yen s’affaiblisse (Les traders forex veulent shorter le yen, tandis que les traders sur les marchés actions et indices veulent un yen plus faible pour laisser le Nikkei s’apprécier)“.

D’ailleurs, tout le monde plaide pour un yen faible. La firme de Wall Street Morgan Stanley a ainsi dénommé l’année 2013 sur le forex comme “l’année de l’affaiblissement du yen” dans un récent document.

Certains traders populaires sur le marché des changes, comme l’américain Dennis Gartman, se positionnent déjà en prévision de cette affaiblissement. Ils shootent le yen. Même Jim O’Neill, de Goldman Sachs, qui fut longtemps bullish sur le yen, a désormais changé d’opinion.

Les prochaines élections générales, qui devraient permettre le retour du Parti Libéral Démocrate au pouvoir, devrait marquer une période de faiblesse pour la monnaie nippone. En effet, le probable futur Premier ministre n’a pas caché ses intentions et a répété à maintes reprises ces derniers jours qu’il forcera la Banque du Japon, si nécessaire, à poursuivre son objectif cible de 3% d’inflation.

De fait, le yen devrait en souffrir et ne plus apparaitre comme la valeur montante sur le marché des devises. Une bonne chose pour tout le monde à en croire les discussions entre traders.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie