La revue écofin du 14 août 2013

Hier matin, les nouvelles de l’activité économique allemande ont permis une amélioration des perspectives d’avenir et de l’optimiste des cambistes. L’indice européen, largement soutenu par l’Allemagne, a été publié dans la matinée d’hier, on enregistre 44 contre 37.4 de consensus par les analystes et 32.8 le mois dernier. Cette nette progression est favorable à la monnaie unique qui enregistre une hausse après la publication de ces chiffres: la paire EUR/USD valait 1.3314 à 11h15 hier matin qui était tout de même sous une pression baissière avant les annonces. Au même moment, Eurostat a publié la production industrielle annuelle qui s’élève à 0.3% contre la baisse de 1.3% l’année dernière ; au niveau mensuel elle est également dans le vert avec 0.7% contre -0.2% le mois précédent. Il faudra ce matin rester attentif à la publication du PIB trimestriel européen qui prévoit 0.2% de croissance.

billets en_euro_forex.fr

Hier matin, les nouvelles de l’activité économique allemande ont permis une amélioration des perspectives d’avenir et de l’optimiste des cambistes. L’indice européen, largement soutenu par l’Allemagne, a été publié dans la matinée d’hier, on enregistre 44 contre 37.4 de consensus par les analystes et 32.8 le mois dernier. Cette nette progression est favorable à la monnaie unique qui enregistre une hausse après la publication de ces chiffres: la paire EUR/USD valait 1.3314 à 11h15 hier matin qui était tout de même sous une pression baissière avant les annonces. Au même moment, Eurostat a publié la production industrielle annuelle qui s’élève à 0.3% contre la baisse de 1.3% l’année dernière ; au niveau mensuel elle est également dans le vert avec 0.7% contre -0.2% le mois précédent. Il faudra ce matin rester attentif à la publication du PIB trimestriel européen qui prévoit 0.2% de croissance.

L’indice ZEW de l’Allemagne a enregistré un niveau de 42 contre 40 de consensus, cet indicateur du sentiment économique sur les mois à venir est un baromètre mesurant le degré de confiance des investisseurs face à la situation économique. Les signes de la fin de la récession pourraient être à l’origine de ce regain de confiance ce mois-ci puisque l’indice était de 36.3 le mois dernier. L’IPC est resté stable sur un an avec 1.9%, de même pour le mois dernier: 0.5%. Cette légère augmentation des prix est principalement due aux denrées alimentaires qui ont connu une hausse au mois de juillet: 5.2% par rapport à l’année dernière. On remarque que ce taux d’inflation est conforme aux attentes de la BCE qui s’accorde avec 2% d’inflation à ne pas dépasser. L’inflation espagnole est en baisse avec 1.8% au niveau annuel, conformément au consensus, mais on ne peut pas parler de réel signe de croissance suite à ce ralenti.

L’IPC britannique publié aussi dans la matinée connait une légère baisse avec 2.8% contre 2.9% l’année précédente, au niveau mensuel pas d’inflation: 0%. Par ailleurs l’indice des prix à la production connait une hausse avec 1.1% contre 0.2% la période précédente. L’influence de ces indicateurs aura plus d’impact demain lorsque les chiffres sur le marché de l’emploi seront sortis: le chômage et l’indice de revenus. Cependant la livre sterling était en légère baisse hier midi en descendant à 1.1619 face à l’euro et également en dépréciation face au dollar américain hier soir.

Du coté des indicateurs américains, le département du Commerce a annoncé une hausse légèrement plus basse que prévu des ventes au détail: 0.2% contre 0.3% de consensus et 0.6% le mois antérieur. Ce ralenti peut être dû aux variations saisonnières que les économies connaissent en ce moment. Les stocks d’entreprises sont restés stables, elles savent rester prudentes et prévoyantes face à la situation ainsi qu’aux incertitudes à l’avenir économique.

Dans la journée les investisseurs présents sur le marché devront être attentifs au PIB des pays européens et leur influence sur le Forex. Le taux de chômage britannique sera également annoncé. Dans la soirée aura lieu le discours de Bullard, membre du FOMC.

Demain, le marché risque d’être marqué par les publications américaines en particulier celles portant sur le chômage, l’inflation ainsi que la production industrielle. D’autres indices concernant les sentiments de confiance pourront être intéressants pour évaluer les perspectives. Cependant du côté européen, le jour férié va faire du vide sur le marché, les traders et investisseurs seront très peu présents et les stratégies inexistantes.

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie