Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 2 mai 2012: Mario Draghi au secours de l’euro?

Les éléments forex clés

– l’euro/dollar en baisse après plusieurs indicateurs européens moroses

– les traders dans l’attente d’un geste de Mario Draghi demain

– le dollar/yen efface ses gains après la publication de l’enquête ADP

La journée risquait d’être mouvementée sur le marché des changes et, clairement, elle l’a été jusqu’à présent. La pléiade d’indicateurs macroéconomiques européens et américains a créée du mouvement sur les cours des principales paires de devises après un 1er mai plutôt terne dans l’ensemble.

Les mauvais indicateurs se sont accumulés pour la zone euro et les traders ont eu une nouvelle fois la confirmation aujourd’hui que l’Allemagne, poumon économique de l’Union, n’est désormais plus épargnée par les déboires des pays périphériques. Au nombre des mauvaises nouvelles, on notera la chute de l’indice PMI manufacturier de la zone euro pour un neuvième mois et aussi la hausse du nombre de chômeurs en avril en Allemagne, avec 19 000 chômeurs en plus contre 10 000 estimés par Bloomberg. Pour autant, le taux de chômage officiel a continué de baisser.

Sur le marché des changes, l’euro/dollar poursuivait sa chute, pour la troisième journée consécutive face à la monnaie américaine avec une perte de 0.8% depuis l’ouverture de la session européenne, à 1.3137. Pour autant, la paire reste toujours ancrée dans son range de fluctuation, ce qui rend difficile un véritable positionnement pour les traders.

Ces derniers, justement, attendent un geste de Mario Draghi demain. En effet, la BCE doit se réunir exceptionnellement en Espagne, dans un climat évidemment tendu, afin de décider de la poursuite de la politique monétaire de la zone euro. Dans un premier temps, le statu quo est attendu mais, en raison des mauvais indicateurs, les traders forex espèrent que Mario Draghi donnera lors de sa traditionnelle conférence de presse le signal d’une prochaine baisse des taux directeurs, soit pour juin, soit pour juillet. C’est sans compter toutefois l’inflation qui s’affiche également en hausse ces derniers mois.

Enfin, la paire dollar/yen a effacé ses gains aujourd’hui dans la foulée d’une enquête ADP qui a déçu avec seulement 119 000 créations d’emplois en avril, soit très loin du consensus. Du fait de cette annonce, la paire est revenue vers son niveau d’ouverture, autour de 80.13 sur le forex.

Reste désormais l’annonce des commandes industrielles à 16h qui pourraient accentuer la chute du dollar américain face au yen.

 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *