Press "Enter" to skip to content

La revue écofin du 5 juillet: Les banques centrales à l’honneur

Les éléments Forex clés

• L’euro en léger repli face aux devises majeures dans un marché sans grand volume

• Annonces importantes attendues dans la journée

• La crise des dettes souveraines de la zone euro pourrait être à un tournant

L’euro connaissait hier une baisse significative (-0.71%) face au dollar, tombant à 1.2510 peu avant la clôture du CAC 40. Toutefois, la séance asiatique invalidait cette baisse et la monnaie unique se stabilisait entre 1.2520 et 1.2535 face au billet vert.

La devise britannique connaissait une légère hausse durant la nuit mais se dépréciait peu avant l’ouverture des places européennes. La Livre semble s’être stabilisée à 0.8030 pence pour 1 euro, connaissant un support à 0.8027 et une résistance à 0.8035.

Face au yen, l’euro confirmait sa tendance baissière d’hier après-midi. La séance asiatique invalidant une fois de plus cette baisse, la monnaie Européenne montait jusqu’à 100.300 JPY pour chuter à 99.787 à l’heure de la pré-ouverture des places du Vieux-Continent.

Aujourd’hui, plusieurs décisions capitales pour la monnaie unique seront dévoilées.

Tout d’abord, la Banque Centrale Européenne doit annoncer à 13h45 son taux directeur, attendu à 0.75% par le consensus soit une baisse de 25 points de base. Cette décision serait perçue comme un “coup de pouce” psychologique complétant les mesures de croissance décidées par le Conseil Européen vendredi dernier. Cette annonce tant attendue de la BCE pourrait être le tournant de la crise de la dette européenne. En facilitant les mesures de relance, elle rendrait plus facile l’application des décisions du Conseil et la sortie de crise. Toutefois la prudence doit rester de mise: la BCE, toujours imprévisible, pourrait choisir de relancer son programme de rachat de titres pour aider les banques commerciales en difficulté. L’euro risque aussi d’être affecté par les commandes industrielles en Allemagne prévues pour la mi-journée et attendues à +0.1%.

Outre-Manche, les cambistes scruteront la décision de politique monétaire de la Banque d’Angleterre (13h). Celle-ci devrait continuer ses mesures d’assouplissement quantitatif et garder son cap de politique monétaire actuel.

Ces deux mesures devraient avoir pour effet de conduire à la baisse les deux principales monnaies européennes.

Outre-Atlantique, les cambistes seront très attentifs à la publication de plusieurs indicateurs concernant notamment l’évolution de l’emploi et du chômage.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *