Press "Enter" to skip to content

La revue matinale de forex.fr du 10/09/10

–    Les actions ont continué à la hausse bien que l’appétit au risque se soit peu à peu atténué

–    Les bons du Trésor américain sont toujours en hausse

–    L’EUR/USD  évolue en dessous de 1.27 alors que la SEK et la NOK continuent leur renforcement

–    Les prix du pétrole évoluent dans leur range entre 72 et 76 USD le baril

Plusieurs bonnes nouvelles venues d’Asie – L’économie japonaise a cru plus rapidement que prévu puisque le PIB annualisé a augmenté de 1.5% contre une estimation précédente de 0.4%. Toutefois, l’enthousiasme doit être mesuré puisque cette hausse du PIB est due principalement à une chute de 1.7% des prix sur un an, faisant baisser le PIB nominal. En Chine, les importations ont augmenté plus que prévu en août, faisant un bond de près de 35% sur un an alors que les exportations ont monté de 34% sur un an, conformément au consensus. Cette information peut laisser penser que la demande intérieure chinoise est toujours en hausse, ce qui peut être un bon signe pour les devises de la région.

Les marchés actions ont continué hier leur rebond sous l’effet de la baisse importante des demandes hebdomadaires d’allocation chômage outre-Atlantique. Les marchés américains ont ouvert hier en nette hausse, le S&P 500 a clôturé la séance avec des gains raisonnables, accusant une hausse de 0.48%. Bien que l’appétit au risque a un peu décliné au cours de la nuit, la majorité des marchés asiatiques reste en hausse, poussée par les gains du Nikkei.

Sur le marché des changes, l’appétit au  risque a influencé l’évolution des principales paires, poussant le CHF et le JPY en retrait. L’EUR/USD a cassé le niveau de 1.27 pour atteindre un plus bas de séance à 1.2644. Le fait que la paire a continué à baisser en dépit de l’appétit au risque souligne que les inquiétudes concernant un ralentissement de la croissance aux Etats-Unis et une nouvelle crise de la dette en Europe sont toujours exacerbées. Enfin, les devises scandinaves ont poursuivi leurs gains lors de la séance d’hier.

Les nouvelles de la journée

Peu d’indicateurs économiques aujourd’hui susceptibles d’influencer de manière décisive le marché. L’appétit au risque sera une nouvelle fois l’élément clé à prendre en compte. A noter simplement que la production  industrielle en France, en Suède et en Italie sont prévues aujourd’hui.

Sur le marché des devises, il est possible qu’un rebond continu des valeurs jugées à risque se traduise par une correction accélérée sur l’EUR/JPY et l’USD/JPY. Un phénomène similaire pourrait toucher le CHF mais dans une moindre mesure puisque la devise propose aussi de bons indicateurs économiques suisses qui renforcent sa position face à l’EUR et à l’USD. A noter aussi que les chiffres de l’emploi canadien auront une importance décisive sur l’évolution du CAD aujourd’hui alors que la Banque du Canada a décidé cette semaine de relever ses taux d’intérêt.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *