Press "Enter" to skip to content

La revue matinale de forex.fr du 22 septembre

–    Pas de mesures supplémentaires décidées par le FOMC

–    Rallye haussier des marchés actions américains mais pertes des gains en fin de séance

–    Séance asiatique sans réelle direction

–    Réunion de la Norges Bank aujourd’hui qui devrait maintenir le statu quo mais qui pourrait être positive pour la couronne norvégienne

La Fed n’a pas pris la décision de mettre en place de nouvelles mesures d’assouplissement quantitatif mais la porte est ouverte à de nouvelles mesures dans un proche avenir. Il n’est toutefois pas sûr et certain que la banque centrale américaine prenne, dans les mois, une décision dans ce sens mais la probabilité que cela arrive a encore augmenté depuis hier. Si les données économiques soulignent dans les prochains mois la faiblesse de l’économie américaine, de massifs achats de bons du Trésor sont à prévoir notamment.

Les marchés financiers ont affiché de bons gains hier qu’ils n’ont toutefois pas réussi à garder, ce qui explique la faible hausse de l’indice S&P 500 qui n’a cru que de 0.26%. Au lendemain de la Fed, les marchés asiatiques étaient sans direction bien qu’un mouvement positif était perceptible.

Sur le marché des changes, la paire EUR/USD a augmenté à 1.33 et évolue au moment où nous écrivons autour de 1.3334. La perspective de nouveaux assouplissements aux Etats-Unis ne fait pas l’affaire du billet vert qui s’affaiblit très nettement. La paire USD/JPY a cassé en-dessous de 85, les investisseurs souhaitant probablement tester la volonté de la Banque du Japon. Enfin, l’EUR/CHF reste toujours sur une tendance haussière.

Les nouvelles de la journée

Peu de nouvelles économiques attendues aujourd’hui, excepté la publication des minutes de la BoE qui pourrait avoir un impact positif sur la livre sterling (voir analyse technique de la paire GBP/USD) et la publication des prix des logements américains par le FHFA. Selon les économistes, les prix des logements sont attendus à la baisse pour le deuxième mois consécutif en raison de la fin des mesures prises par le gouvernement.

La banque centrale de Norvège doit également se réunir mais selon les investisseurs, le statu quo devrait être de rigueur, à 2%. Il est probable que la Norges Bank soit plus optimiste sur le risque de crise de la dette souveraine en Europe mais elle devrait exprimer ses doutes quant à la reprise de l’activité américaine. Il est probable que la NOK profite de cette réunion pour se renforcer, les experts considérant que la banque centrale pourrait reprendre sa politique de hausse des taux plus rapidement que prévu.

Sur le marché des devises, la grande question de la semaine est de savoir jusqu’à quand l’euro va augmenter face au dollar. La cassure d’importants niveaux techniques pourrait en effet porter la paire vers 1.35-1.40. Cependant, la prudence est encore de mise, notamment en raison de la forte corrélation entre l’euro et les valeurs boursières.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *