Press "Enter" to skip to content

La revue matinale de forex.fr du 24 septembre 2010

–    L’indice PMI pour la zone euro a chuté plus que prévu

–    Les marchés actions américains ont chuté à la clôture

–    Nouveaux signes d’intervention de la BoJ sur le marché FX

L’indice PMI a affiché une baisse plus nette que prévu hier, soulignant que le ralentissement de l’économie mondiale touche maintenant aussi l’Europe. La réponse du marché à cette nouvelle fut claire puisque les actions et les bons du Trésor ont chuté hier.

Après avoir regagné un peu de terrain, les marchés actions américains ont chuté à la clôture mais les futures ont évolué dans le vert pendant la nuit.

Sur le marché des devises, la paire USD/JPY a évolué au-dessus de 85 yens ce matin en raison de spéculations sur une nouvelle intervention de la banque centrale japonaise. Pour l’instant, cette intervention n’a pas été confirmée.

Les nouvelles de la journée

En milieu de matinée, les investisseurs attendront avec impatience la publication de l’indice Ifo allemand qui pourrait s’afficher en nette baisse, décevant par la même les cambistes. La publication de l’indice PMI allemand a en effet montré que l’économie allemande connait ses premiers signes de ralentissement. Plus tard dans la journée, les commandes de biens durables aux Etats-Unis suivront qui pourraient connaitre un rebond ce mois-ci, principalement en raison de la volatilité. Enfin, tard dans la soirée, Ben Bernanke doit prononcer un discours sur les leçons de la crise.

Sur le marché FX, la journée devrait être bien remplie. Il est fort probable que l’Ifo confirme l’indice PMI publié hier. Par conséquent, les pressions à la baisse sur l’EUR/USD devraient s’accentuer. L’EUR/CHF pourrait subir les contrecoups d’une correction à la baisse puisque la paire est étroitement liée à la tenue des marchés boursiers et à l’EUR/USD. La BNS doit par ailleurs publier aujourd’hui son rapport sur l’inflation. Ce rapport ne devrait cependant rien apprendre de nouveau aux cambistes. Enfin, plusieurs données vont également fournir de nouvelles indications sur l’état de santé de l’économie américaine et auront une influence importante sur le dollar américain.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *