Press "Enter" to skip to content

La revue matinale de forex.fr du 31 août 2010

–    Les actions américaines ont perdu du terrain une nouvelle fois

–    La chute des actions japonaises a provoqué un déclin général en Asie alors que le yen continue son renforcement

Les actions américaines ont une énième fois chuté, effaçant les gains des jours précédents. Lorsque la cloche a sonné à Wall Street pour annoncer la fin des échanges, l’indice S&P 500 affichait un recul de 1.5% Le déclin n’a cependant pas touché toutes les entreprises de la même façon, les principaux perdants de la journée d’hier furent Bank of America, Citigroup et Intel.

La session asiatique a été plutôt mitigée avec une chute des actions japonaises qui s’est répercutée sur toutes les places boursières asiatiques. Cette chute a été provoquée par une avalanche de mauvaises nouvelles venant du Japon et surtout par l’incapacité flagrante des autorités nippones à contenir la hausse du yen. Les derniers chiffres publiés ont montré que l’industrie a été considérablement frappée par le ralentissement des exportations, faisant dégringoler de 3.55% la bourse de Tokyo qui a atteint son plus bas niveau depuis seize mois.

Sur le marché FX, la bataille se poursuit toujours entre la Banque du Japon et les investisseurs mais il semble évident que ces derniers ont largement pris l’avantage. La tentative de la banque centrale a clairement échoué puisque le yen a continué à se renforcer contre les principales monnaies durant la nuit. Ainsi, la paire USD/JPY a continué à décliner, se positionnant juste au-dessus du niveau de 84 yens. De son côté, l’EUR/JPY a décliné marginalement durant la nuit pendant que les devises scandinaves restaient inchangées.

Sur le marché des matières premières, le baril de pétrole est descendu en dessous de 75 dollars.

Les nouvelles de la séance d’aujourd’hui

La séance d’aujourd’hui devrait, contrairement à celle d’hier, être très chargée. L’indice IPC Flash de la zone euro doit être publié aujourd’hui, confirmant vraisemblablement que les pressions inflationnistes restent modérées. Aux Etats-Unis, l’indice PMI Chicago fournit la dernière information régionale concernant l’activité outre-Atlantique avant la publication de l’ISM demain. Jusqu’à présent, les indices régionaux ont montré un ralentissement de l’activité.  Le PMI Chicago devrait confirmer cette tendance. Par ailleurs, l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board devrait connaître un léger mieux mais la tension reste toujours importante. Ce qui devrait intéresser davantage les traders aujourd’hui sera la publication du compte rendu du FOMC ce soir. Il fournira des informations importantes concernant la division des membres du conseil concernant la politique monétaire à suivre.

Sur le marché des changes, poursuite de la tendance. Un assouplissement monétaire est généralement un signe négatif pour une devise mais le yen est une monnaie clairement à part. Les mesures prises par la BoJ ont une nouvelle fois échoué à influer sur le yen qui devrait poursuivre son renforcement aujourd’hui encore en raison de l’aversion au risque. Evolution similaire également pour la paire EUR/CHF qui devrait tester de nouveaux plus bas au cours de la semaine, poussée notamment par la baisse attendue de l’ISM américain.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *