La semaine du forex: Les marchés enfin orientés avant les fêtes!

Cette semaine, la prudence était de mise sur le marché des devises avant la réunion de la Réserve fédérale et la publication de nombreux indicateurs économiques a ensuite rythmé les cours.

Outre-Atlantique, la tant attendue réunion de politique monétaire de la Fed s’est tenue mardi et mercredi et à son issue, les investisseurs forex étaient soulagés d’apprendre que la décision était en faveur d’un resserrement du QE. La réduction du montant des rachats d’actifs se mesure entre 75 et 85 milliards de dollars. En cette fin d’année, la reprise économique se confirme aux Etats-Unis. Les publications économiques était plutôt mitigées de ce côté de l’Atlantique. La production industrielle publiée lundi a progressé de 1.1% en novembre. Jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont grandement surpris les investisseurs forex. Au lendemain de l’annonce du resserrement de politique monétaire, les chiffres ont augmenté et inquiété les cambistes. Cet après-midi heureusement, le PIB américain est ressorti en hausse de 4.1% pour le troisième trimestre 2013.

confiscation argent_banque

Cette semaine, la prudence était de mise sur le marché des devises avant la réunion de la Réserve fédérale et la publication de nombreux indicateurs économiques a ensuite rythmé les cours.

Outre-Atlantique, la tant attendue réunion de politique monétaire de la Fed s’est tenue mardi et mercredi et à son issue, les investisseurs forex étaient soulagés d’apprendre que la décision était en faveur d’un resserrement du QE. La réduction du montant des rachats d’actifs se mesure entre 75 et 85 milliards de dollars. En cette fin d’année, la reprise économique se confirme aux Etats-Unis. Les publications économiques était plutôt mitigées de ce côté de l’Atlantique. La production industrielle publiée lundi a progressé de 1.1% en novembre. Jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont grandement surpris les investisseurs forex. Au lendemain de l’annonce du resserrement de politique monétaire, les chiffres ont augmenté et inquiété les cambistes. Cet après-midi heureusement, le PIB américain est ressorti en hausse de 4.1% pour le troisième trimestre 2013.

En zone euro, les indicateurs économiques de la semaine ont apaisé les tensions des cambistes. C’est l’Allemagne surtout qui a rassuré en affichant lundi un PMI manufacturier en hausse à 54.2, contre un précédent à 52.7. L’indice ZEW a dès mardi conforté le sentiment de certains cambistes car l’indicateur du climat économique en Allemagne a atteint son plus haut en 7 ans. Les marchés sont restés tout de même divisés face aux chiffres décevants publiés cette semaine. En effet, l’excédent commercial de la zone euro est ressorti lundi en hausse à 17.2 milliards en octobre. Mardi, les prix à la consommation ont progressé à 0.9% pour le mois de novembre. La confiance des consommateurs en zone euro sera publiée cet après-midi et le chiffre ne devrait surprendre personne.

Au Royaume-Uni, de nombreuses statistiques ont interrompu la stabilité des paires en livre. Le pays a profité cette semaine d’un taux de chômage trimestriel en baisse puisqu’il s’est affiché mercredi à 7.4% pour le troisième trimestre 2013, contre un précédent à 7.6%. Les prix à la consommation ont aussi reculé pour s’afficher à 2.1% contre un consensus à 2.2%. C’est surtout le PIB britannique qui était très attendu outre-Manche. Ce matin, le pays a affiché un PIB en hausse de 0.8% au troisième trimestre.

A l’approche des fêtes, les volumes diminuent et la volatilité sera donc importante sur le marché des devises !

Analyse technique:

EURUSD: La paire a enregistré un recul hebdomadaire de 0.64%. Alors qu’elle a entamé sa semaine par un mouvement haussier, portée par l’aversion des investisseurs pour le risque à l’approche des minutes du FOMC, la réunion de la Fed a très vite inversé la tendance. Les cours ont fluctué cette semaine entre un plus bas à 1.3625 enregistré aujourd’hui et un plus haut affiché mercredi à 1.3812. La position des investisseurs est à présent claire. Les marchés sont à la fois rassurés par la conjoncture économique américaine et inquiets par le manque de vigueur européen. Le sentiment devrait continuer à soutenir le mouvement baissier de la paire phare de la semaine.

USDJPY: La paire a progressé de 1.22% cette semaine, fluctuant entre un plus bas enregistré mardi à 102.49 et un plus haut affiché aujourd’hui à 104.58. Le discours de Ben Bernanke a fortement impacté les cours de la paire qui continue sa progression. Avec le renforcement du billet vert et la politique monétaire accommodante du Japon, la tendance devrait se poursuivre.

GBPUSD: La paire a progressé de 0.29% cette semaine, fluctuant entre un plus bas à 1.6218 affiché mardi et un plus haut à 1.6486 atteint mercredi. Les cours ont évolué au rythme des publications économiques de la semaine, aussi nombreuses du côté britannique que du côté américain.
 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie