Press "Enter" to skip to content

La situation des devises en Asie

Avant d’évoquer aujourd’hui la situation des principales devises asiatiques, un petit zoom sur le zloty polonais que la rédaction de forex.fr a suivi de très près depuis l’évènement tragique de samedi matin en Russie.

Selon les analystes de BNP Paribas, suite à la disparition d’une partie de l’élite politique, militaire et économique de la Pologne, la banque centrale polonaise pourrait être tentée dans les prochains jours de laisser le zloty se renforcer face à l’euro sur le marché des changes. Vendredi dernier, la banque centrale était intervenue pour la première depuis 2000 sur le forex afin faire baisser le taux de change de la monnaie nationale. Cependant, l’évènement de samedi, qui a conduit à la disparition du gouverneur de la banque centrale, devrait inciter les responsables de la politique monétaire du pays à montrer qu’une continuité existe, l’ancien gouverneur ayant été, sur la majeure partie de son mandat, assez favorable à un zloty fort. Par conséquent, selon certains analystes, le zloty pourrait atteindre près de 3,83 zlotys pour un euro dans les prochains jours.

En Asie, la plupart des devises ont actuellement le vent en coupe du fait du renforcement des spéculations autour d’une réévaluation du yuan. Une telle réévaluation serait en fait une excellente nouvelle pour la région et aurait pour conséquence de renforcer l’attrait des monnaies asiatiques face au dollar, même si le billet vert en en phase de renforcement généralisé en ce moment sur le marché des changes. Une réévaluation de la devise chinoise, qui reste toujours hypothétique, pourrait notamment profiter considérablement aux principales devises asiatiques que sont le peso philippin, le won sud-coréen, le baht thaïlandais ou encore la roupie indienne.

Ces devises se maintiennent plutôt bien d’ailleurs sur le marché des changes. Le baht thaïlandais fait d’ailleurs preuve d’une résistance incroyable ces dernières semaines en dépit de l’agitation politique qui agite le pays et oppose les partisans de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra et le gouvernement en place d’ Abhisit Vejjajiva. D’ailleurs, le baht thaïlandais a réussi, dans ce contexte, à atteindre un plus haut niveau depuis près de 22 mois face au dollar vendredi dernier.

Enfin, la roupie indienne devrait profiter du relèvement des taux par la banque centrale. Le mois dernier, l’institution avait relevé ses taux d’intérêt à court terme de 25 points de base et, selon les analystes, une mesure similaire pourrait être prise le 20 avril prochain. L’annonce par le gouvernement indien d’une hausse de 15,1% sur un an de la production industrielle nationale a en tout cas beaucoup profité aujourd’hui à la devise indienne sur le marché des changes, renforçant les spéculations autour de la reprise économique du pays.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *