Press "Enter" to skip to content

Le chiffre du jour dont Wall Street ne veut pas entendre parler

100 000, c’est la prévision faite par une économiste de Nomura au sujet des non-farm payrolls pour le mois d’avril. Ce chiffre est très bas par rapport au consensus moyen qui est compris entre 140 000 et 150 000 selon Bloomberg.

L’économiste de Nomura considère que le marché de l’emploi a difficilement parvenu à se relever après les chiffres décevants du mois de mars (88 000 nouveaux postes) et souligne que les récents indicateurs pour le chômage, comme l’enquête ADP sur l’emploi privé, semble aller dans son sens.

Mercredi, le chiffre dévoilé fut en effet en-dessous du consensus.

L’estimation haute pour Wall Street se situe à 200 000 créations d’emplois.

On constate donc une grande marge de manoeuvre. En d’autres termes, personne ne semble vraiment en mesure de prédire ce que l’emploi américain nous réserve. Il faudra attendre 14h30 pour en être sûr.

De bons chiffres pourraient se traduire sur l’euro/dollar par une poursuite du mouvement baissier après la décision de la BCE hier qui a déjà fragilisé la monnaie européenne. Techniquement, on voit également sur les graphiques un biais baissier avec notamment un marubozu rouge, une figure technique bien connue des chartistes.

La question pour le marché des devises est surtout de savoir dans quelle mesure les chiffres finaux seront en phase avec le consensus moyen.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *