Le chômage des jeunes en Espagne est un désastre européen

Les indices PMI qui sont tombés aujourd'hui ont montré à quel point l'économie de la zone euro est dans une situation difficile. On est loin des propos rassurants du président Hollande concernant une "sortie de crise" tenus il y a encore quelques semaines.

Le PMI flash manufacturier français pour janvier a glissé à 42.9 soit un plus bas de quatre mois mais pire, celui pour les services est descendu à un plus bas de 46 mois, à 43.6 tout comme l'indice composite à 42.7. Ces chiffres doivent évidemment être révisé au début du mois de février, avec les estimations finales, mais il y a peu d'espoir de hausse.

chmage des_jeunes

Les indices PMI qui sont tombés aujourd’hui ont montré à quel point l’économie de la zone euro est dans une situation difficile. On est loin des propos rassurants du président Hollande concernant une “sortie de crise” tenus il y a encore quelques semaines.

Le PMI flash manufacturier français pour janvier a glissé à 42.9 soit un plus bas de quatre mois mais pire, celui pour les services est descendu à un plus bas de 46 mois, à 43.6 tout comme l’indice composite à 42.7. Ces chiffres doivent évidemment être révisé au début du mois de février, avec les estimations finales, mais il y a peu d’espoir de hausse.

Certains économistes pointent du doigt le manque de réaction de la France qui peine à redresser une économie chancelante depuis de nombreuses années qui est incapable de renouer avec la compétitivité et l’esprit d’entreprise en dépit des quelques efforts salutaires des derniers mois.

Indéniablement, l’économie française est sur la mauvaise pente mais, pour l’instant, le réel défi pour la zone euro reste le chômage des jeunes comme l’expliquent sans cesse les analystes et les économistes.

Les derniers chiffres qui ont été communiqués aujourd’hui pour l’Espagne sont tout simplement édifiants et terrifiants à la fois. Au début de l’année dernière, le taux de chômage des jeunes espagnols était autour de 50%. Désormais, il pointe presque à 60% avec un taux de 59.8% selon l’office national des statistiques.

Le marché des changes n’a pas réagi à ces annonces, ou très peu. L’euro/dollar, par exemple, continue d’évoluer sans sourciller dans un range avec pour point centrale le niveau de 1.33. Toutefois, avec la dégradation prévisible de l’économie du Vieux-Continent, il n’est pas exclu que les cambistes commencent réellement à s’inquiéter de la situation.

Face à une jeunesse en déshérence, qui a perdu tout espoir, et à des économies core qui sont désormais de plus en plus à la traîne et incapables de se réformer drastiquement pour retrouver une dynamique positive, l’euro pourrait bien ne pas résister longtemps.

Quoi qu’en disent les politiques, principalement en France, l’année 2013 sera une année noire sur le plan économique et le moral des marchés financiers risque d’en prendre un coup.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie