Press "Enter" to skip to content

Le chômage fait plonger la livre sterling

La publication aujourd’hui des chiffres du chômage outre manche, qui ont franchi la barre des deux millions de chômeurs, soit un niveau plus atteint depuis l’arrivée de Tony Blair au pouvoir, confirme la dégradation importante de l’économie britannique. Cette annonce a évidemment fait chuter la livre sterling sur le marché des changes face aux autres monnaies.

A l’inverse de la livre sterling, qui est toujours assez faible sur le marché des changes depuis plusieurs mois, la monnaie unique européenne semble se reprendre depuis lundi, notamment face au dollar. En effet, aujourd’hui, l’euro a profité de la publication des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, qui se sont affichés plus en hausse que prévu et qui ont accentuer les pertes de la devise américaine. Les cambistes attendent notamment avec impatience le communiqué de la Réserve Fédérale américaine à l’issue de la réunion du comité de politique monétaire, à 19h15, heure de Paris. La Fed pourrait en effet annoncer de nouvelles mesures non conventionnelles afin de lutter contre la crise économique et financière.

Enfin, la monnaie unique européenne a profité également des propos tenus par Jean Claude Trichet aujourd’hui. En effet, bien que reconnaissant que l’année 2009 devrait s’avérer très difficile sur le plan économique, rejoignant ainsi les propos tenus récemment par son homologue américain, Jean Claude Trichet n’a pas perdu espoir, pronostiquant que l’année 2010 pourrait voir une reprise économique timide, à condition que la confiance soit rapidement restaurée. Il a par ailleurs laissé la porte ouverte à une nouvelle baisse des taux, rejetant au passage les critiques formulées par l’économiste américain Paul Krugman au sujet de l’action de la Banque Centrale Européenne et des plans de relance adoptés dans la zone euro.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *