Press "Enter" to skip to content

Le dollar baisse suite à la baisse des ventes de maisons et de faibles volumes d’échanges

L’USD a baissé depuis qu’il a atteint l’autre jour son plus haut niveau depuis le mois de septembre contre l’Euro, alors que les chiffres des ventes de nouvelles maisons ont baissé de manière inattendue le mois dernier, mettant en évidence la fragilité de la reprise américaine. Après un rallye récent de plus de 5% pour l’USD face à l’EUR, ces nouvelles ont poussé à des prises de bénéfices et l’ont éloigné du niveau de 1.4198 de la moyenne mobile de 200 jours, qui était un niveau technique critique qui aurait pu pousser l’USD fortement à la hausse. La paire EUR/USD s’échange en ce moment autour de 1.4362.

La plupart des analystes s’accordent pour dire que la correction dans la paire EUR/USD est probablement maintenant derrière nous et qu’à plus ou moins court terme, l’Euro devrait repartir à la hausse vers le niveau des 1.50.

Le GBP est quant à lui tombé à son plus bas niveau depuis plus d’une semaine contre l’Euro et un panier de devises mercredi après que la Banque d’Angleterre (BoE) ait publié les protocoles de sa dernière réunion, qui montrent qu’elle laisse la porte ouverte a une plus grande expansion de son programme d’achat de d’obligations. Les protocoles de la BoE disent qu’il est pour l’instant difficile de savoir avec certitude si les économies mondiales sont déjà sorties de la crise, dans la mesure où les nouvelles économiques ne pointent pas tous dans la même direction. Certaines sont positives et d’autres non, comme par exemple les mauvais chiffres de la croissance de l’offre de monnaie. La paire GBP/USD se traite actuellement vers le niveau de 1.60, avec une tendance à la hausse.

Le CAD a de son côté grimpé pour atteindre son niveau le plus élevé en presque trois semaines parmi des spéculations selon lesquelles l’accélération de la reprise économique pourrait pousser la Banque centrale canadienne à remonter ses taux plus vite que prévu. En particulier, la situation fiscale du Canada est bien meilleure que celle de la plupart des autres pays industrialisés. Pour l’instant, depuis le début du mois, le CAD est la devise la plus forte parmi les 16 devises les pus échangés. La paire USD/CAD se situe en ce moment en-dessous de 1.05 et s’est appréciée d’environ 16% depuis le début de l’année.

Sur les marchés des actions, il y a très peu de volume en cette veille de Noël. Les marchés américains ont fermé hier en faible hausse, mais ils maintiennent néanmoins leur sentiment positif, qui se poursuit ce matin en Europe, avec également de faibles hausses, qui suivent des hausses plus prononcées sur les marchés asiatiques. En Israël, où il n’y a pas de fêtes, les marchés sont aussi en forte hausse et se rapprochent gentiment de leur plus niveau historiques, qui sont maintenant presque à portée de main, à environ 10%. Il faut à ce sujet mentionner que l’un des analystes financiers et économiques principaux du pays, Shlomo Maoz, a estimé hier dans un journal économique que le marché n’allait plus s’arrêter de monter, faute d’alternatives crédibles d’investissement. La paire USD/NIS se traite en ce moment en-dessous du niveau de 3.80, un niveau moyen qui semble satisfaire les autorités monétaires et économiques du pays et en particulier le Directeur de la Banque centrale d’Israël, Stanley Fischer.

En cette période de fin d’année, je souhaite à tous nos fidèles lecteurs un Joyeux Noël et une très bonne année 2010 et comme d’habitude, n’oubliez pas vos stops !

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *