Press "Enter" to skip to content

Le dollar canadien poursuit son renforcement

Au lendemain du discours plutôt prudent de Ben Bernanke et des mauvais résultats de Morgan Stanley, l’euro a connu un plus haut depuis début juin face au dollar tandis que le dollar canadien poursuivait son renforcement face au billet vert.

Un vent d’enthousiasme a, semble-t-il, emporté le marché des changes aujourd’hui du fait de la remontée des indices boursiers suite à l’annonce de résultats meilleurs que prévu des entreprises américaines. Suivant le Dow Jones qui est repassé au dessus de la barre des 9000 points, l’euro a atteint un nouveau pic face au dollar en dépit du moral des industriels français qui est à un niveau encore très bas. De même, le dollar canadien a fait une percée face au billet vert et aux autres devises, atteignant des plus haut depuis plus d’un mois. Le dollar canadien a été par ailleurs dopé par les propos de la Banque du Canada qui a estimé que le pays est en train de sortir de la crise et qu’il devrait renouer avec la croissance dès le troisième trimestre. Cette nouvelle fut évidemment chaudement accueillie par les marchés.

Dans ce contexte, les valeurs refuge, c’est à dire le yen, le dollar et le franc suisse, ont essuyé de fortes baisses face aux autres devises. Toutefois, même si l’enthousiasme semble de rigueur, les investisseurs tiennent à souligner que le rebond de l’euro pourrait être éphémère, étant notamment conditionné à la publication de l’indice Ifo et de l’indice PMI.

Enfin, le FMI a salué dans un rapport sur l’économie chinoise publié hier les efforts de Pékin afin de parvenir à une libéralisation du taux de change du yuan. Bien que des efforts restent encore à faire en la matière, comme le soulignent régulièrement les responsables américains, le yuan s’est apprécié sur un an de 5% en mai.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *