Press "Enter" to skip to content

Le franc suisse à un plus haut de 19 mois grâce aux déboires politiques à Washington

Tous les cambistes ne sont manifestement pas prêts à prendre des risques sur le forex en cette première séance du mois d’octobre. La fermeture partielle de l’administration fédérale américaine a entrainé sur le marché des changes une modification des positions, les cambistes étant maintenant à la recherche de valeurs refuge.

Le dollar américain ne peut pas remplir ce rôle, tandis que le yen japonais est toujours à la merci d’une nouvelle action de la Banque du Japon. De fait, les cambistes redécouvrent pour certains tout l’intérêt du franc suisse (CHF).

La devise de la confédération helvétique a atteint ce matin sur le forex un plus haut niveau depuis 19 mois face à sa contrepartie nord-américaine, en atteignant le niveau psychologique de 90 centimes pour un dollar, une première depuis le 29 février 2012.

On remarque cependant que ce mouvement de renforcement du franc suisse est quasi-généralisé sur le marché des changes, signe d’un retour des inquiétudes. Seule exception, la paire EURCHF qui reste stable ce matin autour du niveau de 1.2225.

Certains analystes devises pensent toutefois que le marché pourrait connaître dans les prochains mois des mouvements intéressants sur cette dernière paire de devises dont l’évolution est relativement limitée en raison du cours plancher à 1.20 établi par la banque centrale suisse en septembre 2011, lorsque la crise souveraine européenne était à un plus haut. Du fait des inquiétudes concernant l’économie américaine, et surtout en raison des bonnes performances économiques de la Confédération, il est probable que certains spéculateurs, qui s’attendent à ce que le cours plancher cède, viennent mettre sous pression la banque centrale. C’est cependant un trade forex sur la longue durée mais qui peut-être rentable si effectivement le cours plancher est mis à mal. Plus un pari qu’un investissement raisonné.

Dans l’immédiat, on notera que les opportunités de gains se trouvent surtout sur l’USDCHF (dollar américain / franc suisse) mais le mouvement pourrait être de courte durée. Fondamentalement, les évènements politiques qui ont lieu à Washington actuellement ne remettent pas en cause la reprise économique américaine. La fermeture partielle de l’administration fédérale est montée en épingle par les médias et certains analystes devises mais ceci devrait constituer un épiphénomène pour le marché des changes avec un impact faible au niveau du PIB américain. Les opportunités à saisir sur cette paire de devises doivent donc être faites rapidement, en prenant en considération en intraday le support à 90.24 et la résistance à 91.46.
 

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *