Press "Enter" to skip to content

Le marché des changes sur la réserve

En ce lundi soir, les acteurs du marché des changes affichent leur prudence, attendant la journée de demain pour commencer à prendre position sur les principales devises. En effet, ce lundi fut marqué par peu de mouvements sur le marché des devises. Le dollar s’affichait en baisse face à la monnaie unique européenne et au yen tandis que l’euro était en hausse face à la devise nippone mais en baisse face au franc suisse.

Dès demain, les traders devraient commencer à prendre position car des indicateurs susceptibles d’avoir un impact sur l’évolution du cours des taux de change devraient commencer à tomber et à donner une direction aux investisseurs.

Pour le moment, les traders affichent leur scepticisme alors que de nouveaux signes d’inflation planent sur la zone euro et que les cours du baril du pétrole ont enregistré une nouvelle hausse après avoir connu une accalmie importante la semaine dernière.

En effet, nous venons d’apprendre que le taux d’inflation a atteint 3,3% sur un an en juillet dans l’Etat allemand le plus peuplé, la Rhénanie du Nord Westphalie. Une telle nouvelle devra être mise en relief avec les chiffres de l’inflation en Allemagne demain et ceux de la zone euro attendus jeudi. En fonction des données, de nouvelles spéculations concernant les taux dans la zone euro pourraient surgir.

Concernant les Etats-Unis, des chiffres très importants cette semaine sont attendus, dont l’indice de confiance des consommateurs demain. Surtout, il faudra surveiller de près l’évolution des cours du pétrole qui devrait avoir un effet impactant important sur le cours de la devise américaine.

Pour finir, l’indice Big Mac vient d’être publié par The Economist. Sans surprise, cet indice a confirmé la surévaluation de nombreuses devises, notamment la monnaie unique européenne et le franc suisse. Selon le célèbre magazine, l’euro ne devrait tourner qu’autour de 1,06 dollar alors qu’il évolue aux environs de 1,57 dollar. Outre l’euro, le franc suisse serait surévalué de 78% face au dollar et la couronne norvégienne de 121%. De quoi confirmer amplement les distorsions importantes sur le marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *