Le marché des changes suspendu aux décisions des banques centrales

Les éléments forex clés

- Indicateurs meilleurs que prévu sur le marché de l'emploi américain.

- Les investisseurs attendent les réunions de la BCE et de la BoE aujourd'hui.

- Le dollar australien continue d'être sous pression et évolue toujours proche de son plus faible niveau face au dollar américain sur quatre semaines.

Hier, bonne nouvelle sur le marché de l'emploi américain ce qui a dû réjouir la Réserve Fédérale. L'enquête ADP a montré que l'emploi dans le secteur privé a augmenté de 162 000 en septembre, plus que le consensus. Après la dernière réunion de la FED qui a souligné l'importance du marché de l'emploi dans les choix de politique monétaire, les chiffres de l'emploi et du chômage sont à surveiller de très près. Aujourd'hui, le compte-rendu de la dernière réunion du FOMC sera d'ailleurs rendu public.

L'enquête ADP constitue l'une des rares bonnes surprise sur le terrain économique américain au cours des dernières semaines et pourrait constituer un signe positif en ce qui concerne le rapport sur le marché du travail qui sera communiqué demain, même si la corrélation mensuelle entre les deux indicateurs est plutôt faible en général.

BCE forex.fr

Les éléments forex clés

– Indicateurs meilleurs que prévu sur le marché de l’emploi américain.

– Les investisseurs attendent les réunions de la BCE et de la BoE aujourd’hui.

– Le dollar australien continue d’être sous pression et évolue toujours proche de son plus faible niveau face au dollar américain sur quatre semaines.

Hier, bonne nouvelle sur le marché de l’emploi américain ce qui a dû réjouir la Réserve Fédérale. L’enquête ADP a montré que l’emploi dans le secteur privé a augmenté de 162 000 en septembre, plus que le consensus. Après la dernière réunion de la FED qui a souligné l’importance du marché de l’emploi dans les choix de politique monétaire, les chiffres de l’emploi et du chômage sont à surveiller de très près. Aujourd’hui, le compte-rendu de la dernière réunion du FOMC sera d’ailleurs rendu public.

L’enquête ADP constitue l’une des rares bonnes surprise sur le terrain économique américain au cours des dernières semaines et pourrait constituer un signe positif en ce qui concerne le rapport sur le marché du travail qui sera communiqué demain, même si la corrélation mensuelle entre les deux indicateurs est plutôt faible en général.

Au cours de la nuit, sur le marché des changes, il y a eu assez peu d’animation. Le yen japonais a perdu un peu de terrain face à ses contreparties majeures alors que la Banque du Japon (BoJ) va se réunir pour deux jours. Par ailleurs, la devise australienne continue de s’affaiblir sur le marché dans la foulée de mauvais indicateurs chinois et de la baisse surprise des taux par la RBA. L’Aussie évolue face à l’USD proche de ses plus bas depuis quatre mois. L’aversion au risque sur la paire a aussi été amplifiée ce matin par la publication des ventes au détail en Australie qui étaient inférieures au consensus.

Aujourd’hui, l’attention des investisseurs se portera d’abord sur la réunion de la BCE. L’institut d’émission ne devrait logiquement pas annoncer de nouvelles mesures mais devrait en revanche maintenir confirmer sa récente posture en faveur de plus d’assouplissement. Nous attendrons notamment des informations de la part de Mario Draghi sur les éventuelles mesures qui pourraient être prises en cas d’assouplissement supplémentaire. A ce stade, un nouveau cycle de LTRO (Opération de refinancement à long terme) est plus probable qu’une nouvelle baisse des taux directeurs.

La Banque d’Angleterre va également se réunir et on ne s’attend pas à de changements notables, avec le maintien du programme mis en oeuvre. Le marché des devises devrait donc peu réagir.

Deux émissions obligataires sont également prévues, pour la France et pour l’Espagne. Il faudra particulièrement être attentif à l’adjudication espagnole qui constitue un nouveau test pour Madrid.

Enfin, le compte rendu de la FED sera publié et nous donnera une idée du consensus par rapport au QE3 au sein du FOMC. Depuis mi-septembre, plusieurs membres de la banque centrale ont fait part de leur scepticisme face à ce nouveau cycle d’assouplissement quantitatif.

Pour les devises, l’attentisme est dominant ce matin avant les banques centrales, l’EURUSD est en légère hausse par rapport à son niveau de clôture hier à 1.2920. L’USDJPY a atteint 78.72 ce matin alors que les spéculations vont bon train concernant de nouvelles mesures de la Banque du Japon pour faire face à la situation économique. Toutefois, on ne s’attend pas à de nouveaux assouplissements, ce qui pourrait faire chuter demain l’USDJPY sous le niveau de 78. En revanche, la BoJ pourrait étendre son programme de rachat d’actifs de nouveau avant la fin de l’année ce qui devrait donc avantager sur le long terme la paire USDJPY.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie