Press "Enter" to skip to content

Le mea culpa de Goldman Sachs sur la Grèce

Ce n’est que le début d’un mea culpa mais il a au moins le mérite d’exister. En effet, sur son site internet, la banque d’affaires a publié un communiqué de presse concernant sa gestion de la dette grecque. Dans ce communiqué, Goldman Sachs a reconnu que sa gestion aurait pu être plus « transparente » mais a toutefois minimisé son action, soulignant que nombre d’autres Etats européens ont utilisé de tels procédés au début des années 90 et au début des années 2000.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *