Le point avant le Sommet Européen sur l’euro/dollar

La monnaie unique européenne évolue relativement peu aujourd'hui dans l'attente évidemment du Sommet Européen. Bien que la paire eurodollar ait quitté son plus haut d'un mois, elle reste toujours dans un canal haussier soutenu notamment par les chiffres chinois du matin qui ont été bien accueillis et par les perspectives d'aide financière à l'Espagne. En ce moment, la paire s'échange autour de 1.3116.

Analyse fondamentale eurodollar

Les différents indicateurs chinois tombés dans la nuit, et que nous évoquions dans notre analyse matinale, ont soutenu l'euro en attendant les annonces des chefs d'Etat et de gouvernement, si annonce il doit y avoir. En effet, les investisseurs du marché des changes sont plutôt sceptiques et nous risquons d'assister à une simple validation des mesures évoquées dans les jours précédents, comme le délai accordé à la Grèce.

L'évènement matinal pour l'eurodollar a eu encore trait à l'Espagne puisque le pays s'est parfaitement sorti de son émission obligataire. Le Trésor a réussi à soulever 4.61 milliards d'euros contre l'objectif initial de 4.5 milliards. Surtout, les taux étaient en baisse par rapport à l'émission précédente similaire. On constatera notamment que les taux à trois ans sont tombés à 3.227% contre 3.676%, ce qui confirme la détente sur le marché obligataire des derniers jours. Ces obligations à trois ans sont très pertinentes car, si ou plutôt lorsque la BCE interviendra sur le marché secondaire, ce sera notamment vers ces obligations qu'elle se dirigera.

eurozone

La monnaie unique européenne évolue relativement peu aujourd’hui dans l’attente évidemment du Sommet Européen. Bien que la paire eurodollar ait quitté son plus haut d’un mois, elle reste toujours dans un canal haussier soutenu notamment par les chiffres chinois du matin qui ont été bien accueillis et par les perspectives d’aide financière à l’Espagne. En ce moment, la paire s’échange autour de 1.3116.

Analyse fondamentale eurodollar

Les différents indicateurs chinois tombés dans la nuit, et que nous évoquions dans notre analyse matinale, ont soutenu l’euro en attendant les annonces des chefs d’Etat et de gouvernement, si annonce il doit y avoir. En effet, les investisseurs du marché des changes sont plutôt sceptiques et nous risquons d’assister à une simple validation des mesures évoquées dans les jours précédents, comme le délai accordé à la Grèce.

L’évènement matinal pour l’eurodollar a eu encore trait à l’Espagne puisque le pays s’est parfaitement sorti de son émission obligataire. Le Trésor a réussi à soulever 4.61 milliards d’euros contre l’objectif initial de 4.5 milliards. Surtout, les taux étaient en baisse par rapport à l’émission précédente similaire. On constatera notamment que les taux à trois ans sont tombés à 3.227% contre 3.676%, ce qui confirme la détente sur le marché obligataire des derniers jours. Ces obligations à trois ans sont très pertinentes car, si ou plutôt lorsque la BCE interviendra sur le marché secondaire, ce sera notamment vers ces obligations qu’elle se dirigera.

Tout semble d’ailleurs plaider en faveur d’une demande d’aide: une enquête menée par Bloomberg auprès de 37 analystes réputés a de quoi effrayer. Selon eux, le PIB de l’Espagne devrait se contracter de 1.6% cette année, de 1.4% en 2013 et de 0.2% en 2014, ce qui confirme le peu de perspectives de l’économie ibérique confrontée à un taux de chômage de 25% environ, résultat d’une industrie peu compétitive et incapable d’absorber la population en âge de travailler.

Analyse technique eurodollar

Techniquement, c’est le calme plat sur la paire eurodollar même si quelques statistiques américaines sont annoncées cet après-midi. En fait, les investisseurs ont les yeux tournés vers Bruxelles. Tout repli de la paire devrait être limité, notamment par les supports à 1.3043 et à 1.3015. En revanche, on escompte une poursuite de la hausse, inévitable en cas de demande d’assistance de l’Espagne, qui pourrait conforter l’euro au-dessus de 1.32. Pour le moment, il n’est pas recommandé de se positionner sur le marché, à moins d’avoir déjà des positions ouvertes. Le Sommet Européen peut être facteur de forte volatilité donc il ne faudra pas oublier ses stop loss.

 

user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie