Press "Enter" to skip to content

L’emploi américain rassure le marché des devises

En début d’échanges européens aujourd’hui, la monnaie unique européenne restait ferme face au dollar, évoluant toujours aux alentours de 1,46 dollar sur le marché des changes.

De nombreux indicateurs économiques publiés depuis quelques semaines plaident en faveur d’une reprise plus rapide que prévu de l’activité économique dans de nombreux pays. La seule ombre au tableau reste évidemment les chiffres du chômage qui ont notamment freiné la hausse du dollar australien lors de la séance d’hier. Pour autant, les chiffres venus des Etats-Unis ont reçu un bon accueil des investisseurs du marché des changes. En effet, le nombre de chômeurs inscrits a reculé de manière plus accentué que prévu la semaine dernière, avec le dépôt de 550 000 demandes d’allocations chômage. Au même moment, le secrétaire au Trésor, Tim Geithner, s’est félicité de l’impact du plan de relance de la Maison Blanche qui aurait permis, selon lui, de sauver ou de créer près d’un million d’emplois. L’objectif affiché du plan de 787 milliards de dollars lancé mi-février fut de créer ou de sauvegarder dans les deux ans qui viennent plus de trois millions d’emplois. Il semblerait, au regard des propos de Tim Geithner, que l’administration Obama soit en passe de remplir son pari.

Toutefois, les investisseurs doivent rester extrêmement prudents car même si la situation économique s’améliore globalement, notamment en Chine, où l’investissement et la production industrielle ont connu une nette progression, le chômage devrait être le parent pauvre de la reprise. En effet, les chiffres du chômage évoluent en décalage avec la conjoncture ce qui explique que le chômage devrait continuer d’augmenter dans les mois et trimestres qui viennent, pouvant provoquer des replis éphémères sur les valeurs refuge.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *