Press "Enter" to skip to content

Les 3 catalyseurs de la livre sterling cette semaine

La banque centrale d’Angleterre réduira t’elle ses taux d’intérêt en août ? Et bien les publications de cette semaine (IPC, emploi et ventes au détail) pourraient bien donner aux traders du marché des changes quelques indices sur la question. Voyons tout cela plus en détail afin de déterminer comment la livre sterling pourrait réagir sur le forex.

Mardi 19 juillet 2016 – Indice des Prix à la Consommation, IPC
Pour le mois de juin, l’IPC devrait montrer une progression d’année en année (0,4%) du niveau des prix. Le chiffre de base pourrait quant à lui atteindre +1,3%. Ces prévisions sont, cependant, à prendre avec des pincettes car trois des cinq dernières projections d’inflation ont finalement été plus faibles qu’attendues. La dernière réaction de la livre britannique face à ce type de publication n’est pas non plus très significative car il planait à l’époque les risques d’un brexit.

Mercredi 20 juillet 2016 – Chiffres de l’emploi
Le nombre de demandeur d’emploi au mois de juin devrait vraisemblablement progresser de 4 100. Ceci étant dit, trois des cinq dernières lectures ont été meilleures que prévu et ont montré des gains d’emploi dans le pays. Le câble avait donc logiquement bondi sur le marché des changes avant de redescendre mais de se maintenir tout de même le reste de la journée.


Jeudi 21 juillet 2016 – Ventes au détail

Le rapport sur les ventes au détail du mois de juin devrait montrer une baisse de 0,4% des dépenses de consommation. Les prochains chiffres seront donc probablement plus faibles qu’au cours du mois précédent. Si la paire GBP-USD avait enregistré des gains suite à la dernière publication positive, elle n’avait pas été en mesure de les conserver à cause de la déclaration de taux de la BoE et de la publication du compte-rendu de la réunion du MPC.

Pour n’importe lequel de ces catalyseurs, il est difficile de se baser sur les réactions précédentes de la devise britannique car le vote relatif au brexit et son adoption avait quelque peu faussé la réalité du marché. Ces nouvelles données permettront peut-être d’en savoir plus sur la prochaine orientation de politique monétaire de la banque centrale d’Angleterre.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *