Press "Enter" to skip to content

Les banques centrales à l’ordre du jour du Forex

Aujourd’hui, les banques centrales sont à l’honneur sur le marché des changes.

Comme prévu par les économistes interrogés la semaine dernière par l’agence Reuters, la Banque d’Angleterre a maintenu aujourd’hui son taux d’intervention à 0,5% et a également conservé à 200 milliards de livres l’objectif de rachat d’actifs, niveau qui n’a pas changé depuis cinq mois.

La plupart des experts ne s’attendent pas à un relèvement des taux avant d’année prochaine en raison de la lenteur de la reprise économique outre-Manche et des mesures d’austérité adoptées récemment par le nouveau gouvernement de coalition.

Le chef économiste de la Chambre de commerce britannique, David Kern, s’est par ailleurs inquiété des risques d’une nouvelle récession en raison des mesures d’austérités prises qui pèsent notamment beaucoup sur les entreprises. Le Royaume-Uni est le seul pays avec la France à avoir eu ses prévisions de croissance pour 2010 vues à la baisse par le FMI.

A surveiller dans quelques heures le statu quo probable de la Banque Centrale Européenne. Le gouverneur Jean Claude Trichet devrait s’exprimer sur les stress tests menés sur les banques européennes et qui devraient être rendu public le 21 juillet prochain. Selon certaines sources, ces stress tests devraient se révéler moins mauvais que prévu.

Sur un autre front, la banque centrale chinoise a de nouveau écarté un mouvement brusque de relèvement du taux de change du yuan alors que la monnaie chinoise s’est appréciée récemment de 0,7% face au billet vert. Cependant, cette appréciation n’a pas fait taire les critiques contre la politique monétaire suivie par Pékin, de nombreux économistes américains estimant que le yuan est sous-évalué d’au moins 40% face au dollar.

Enfin, suite à la démission de l’ancien gouverneur de la banque centrale serbe , le président Boris Tadic a proposé l’actuel président du conseil de la banque centrale, Dejan Soskic en tant que remplaçant. Ce choix doit encore être examiné par le Parlement serbe au cours de la semaine prochaine.

Rejoignez la communauté forex.fr sur Facebook et Twitter en un clic!

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *