Press "Enter" to skip to content

Les déboires de l’euro se poursuivent

Rapidement tour d’horizon de la situation en Europe avec une nouvelle chute de la monnaie unique européenne aujourd’hui face aux principales monnaies du marché des changes. Par rapport à vendredi soir, l’euro chutait en fin de matinée aujourd’hui à 1,3320 dollar, toujours sous le seuil de 1,34 dollar. Ce seuil avait momentanément été atteint en fin de semaine dernière juste après l’annonce de la Grèce de faire appel à l’aide internationale conjointe de l’UE et du FMI.

Comme nous l’indiquions déjà vendredi, les pays principaux de la zone euro, notamment la France et surtout l’Allemagne, imposent des conditions à l’aide de l’UE à la Grèce. Athènes reste toutefois confiante et espère que les premiers crédits pourront être versés dans le courant du mois de mai.

Pour autant, la pression reste toujours aussi forte sur la Grèce, comme en témoigne la forte poussée du rendement des obligations grecques à 10 ans qui a dépassé le seuil de 9% aujourd’hui. L’euro reste également sous pression bien qu’il ait réussi en début d’échanges européens à prendre un peu de terrain par rapport au yen.

De nombreux analystes ont aussi pointé du doigt le fait que de nombreux pays européens qui sont déjà en difficulté, comme les pays ibériques ou l’Irlande, vont devoir trouver de l’argent afin de pouvoir accorder un prêt à la Grèce, en vertu des engagements pris il y a quelques semaines à Bruxelles. Une telle perspective n’est évidemment pas faite pour rassurer les investisseurs du marché des changes.

Be First to Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *