Les débuts en fanfare de la paire CNY/RUB à la Bourse de Moscou

Lancée il y a exactement une semaine par le Moscow Interbank Currency Exchange (MICEX), la paire renminbi-rouble (CNY/RUB) fait ses premières armes sur le marché des changes. Plus qu'un réel succès commercial en dépit d'un volume de transactions avoisinant 22.78 millions de roubles lors de la première séance de trading, cette paire est surtout un symbole politique fort pour la Russie et la Chine.
La collaboration monétaire entre Moscou et Pékin est l'aboutissement d'un renforcement des relations commerciales entre les deux ennemis du bloc soviétique. Quelques mois avant le lancement de cette nouvelle paire sur le marché des changes, les deux pays avaient signé des accords de swaps en yuans et en roubles, cherchant ainsi à renforcer leurs liens économiques.
Moscou et Pékin, qui font preuve d'un grand pragmatisme en affaire et qui partagent des intérêts communs au niveau international, cherchent, via le lancement de la paire CNY/RUB à contre-balancer le poids du dollar US dans les échanges internationaux. Depuis 2008, la Chine et la Russie se sont érigés en porte-parole d'un nouvel ordre monétaire international qui remplacerait l'héritage de Bretton Woods. Les deux pays cherchent à davantage internationaliser leur devise respective, en s'attaquant d'abord à leur "étranger proche" via les pays de l'ASEAN pour la Chine et via les pays de la CEI pour la Russie dont certains membres, comme la Biélorussie, sont favorables à l'émergence d'une zone rouble au niveau régional. Par ailleurs, lors des grandes messes internationales, les deux pays ont vilipendé le dollar et appelé à la mise en place d'un système permettant de mieux représenter le poids actuel des pays émergents au niveau des échanges internationaux, via notamment l'introduction des Droits de Tirage Spéciaux du FMI en tant que monnaie de réserve internationale.
Depuis le mois de novembre, le trading de la paire CNY/RUB est désormais possible en Chine sur les marchés financiers. Maintenant, c'est également le cas en Russie. Bien que la Chine soit devenu au cours des dernières années un acteur incontournable au niveau international, le lancement de cette nouvelle paire ne risque pas de concurrencer directement le dollar US au niveau des échanges monétaires. Toutefois, il s'inscrit dans une stratégie de long terme qui vise à multipolariser davantage le marché des changes.
Lancée il y a exactement une semaine par le Moscow Interbank Currency Exchange (MICEX), la paire renminbi-rouble (CNY/RUB) fait ses premières armes sur le marché des changes. Plus qu'un réel succès commercial en dépit d'un volume de transactions avoisinant 22.78 millions de roubles lors de la première séance de trading, cette paire est surtout un symbole politique fort pour la Russie et la Chine.
La collaboration monétaire entre Moscou et Pékin est l'aboutissement d'un renforcement des relations commerciales entre les deux ennemis du bloc soviétique. Quelques mois avant le lancement de cette nouvelle paire sur le marché des changes, les deux pays avaient signé des accords de swaps en yuans et en roubles, cherchant ainsi à renforcer leurs liens économiques.
china-yuan100monaie
Lancée il y a exactement une semaine par le Moscow Interbank Currency Exchange (MICEX), la paire renminbi-rouble (CNY/RUB) fait ses premières armes sur le marché des changes. Plus qu’un réel succès commercial en dépit d’un volume de transactions avoisinant 22.78 millions de roubles lors de la première séance de trading, cette paire est surtout un symbole politique fort pour la Russie et la Chine.
La collaboration monétaire entre Moscou et Pékin est l’aboutissement d’un renforcement des relations commerciales entre les deux ennemis du bloc soviétique. Quelques mois avant le lancement de cette nouvelle paire sur le marché des changes, les deux pays avaient signé des accords de swaps en yuans et en roubles, cherchant ainsi à renforcer leurs liens économiques.
Moscou et Pékin, qui font preuve d’un grand pragmatisme en affaire et qui partagent des intérêts communs au niveau international, cherchent, via le lancement de la paire CNY/RUB à contre-balancer le poids du dollar US dans les échanges internationaux. Depuis 2008, la Chine et la Russie se sont érigés en porte-parole d’un nouvel ordre monétaire international qui remplacerait l’héritage de Bretton Woods. Les deux pays cherchent à davantage internationaliser leur devise respective, en s’attaquant d’abord à leur “étranger proche” via les pays de l’ASEAN pour la Chine et via les pays de la CEI pour la Russie dont certains membres, comme la Biélorussie, sont favorables à l’émergence d’une zone rouble au niveau régional. Par ailleurs, lors des grandes messes internationales, les deux pays ont vilipendé le dollar et appelé à la mise en place d’un système permettant de mieux représenter le poids actuel des pays émergents au niveau des échanges internationaux, via notamment l’introduction des Droits de Tirage Spéciaux du FMI en tant que monnaie de réserve internationale.
Depuis le mois de novembre, le trading de la paire CNY/RUB est désormais possible en Chine sur les marchés financiers. Maintenant, c’est également le cas en Russie. Bien que la Chine soit devenu au cours des dernières années un acteur incontournable au niveau international, le lancement de cette nouvelle paire ne risque pas de concurrencer directement le dollar US au niveau des échanges monétaires. Toutefois, il s’inscrit dans une stratégie de long terme qui vise à multipolariser davantage le marché des changes.
Lancée il y a exactement une semaine par le Moscow Interbank Currency Exchange (MICEX), la paire renminbi-rouble (CNY/RUB) fait ses premières armes sur le marché des changes. Plus qu’un réel succès commercial en dépit d’un volume de transactions avoisinant 22.78 millions de roubles lors de la première séance de trading, cette paire est surtout un symbole politique fort pour la Russie et la Chine.
La collaboration monétaire entre Moscou et Pékin est l’aboutissement d’un renforcement des relations commerciales entre les deux ennemis du bloc soviétique. Quelques mois avant le lancement de cette nouvelle paire sur le marché des changes, les deux pays avaient signé des accords de swaps en yuans et en roubles, cherchant ainsi à renforcer leurs liens économiques.
Moscou et Pékin, qui font preuve d’un grand pragmatisme en affaire et qui partagent des intérêts communs au niveau international, cherchent, via le lancement de la paire CNY/RUB à contre-balancer le poids du dollar US dans les échanges internationaux. Depuis 2008, la Chine et la Russie se sont érigées en porte-parole d’un nouvel ordre monétaire international qui remplacerait l’héritage de Bretton Woods. Les deux pays cherchent à davantage internationaliser leur devise respective, en s’attaquant d’abord à leur “étranger proche” via les pays de l’ASEAN pour la Chine et via les pays de la CEI pour la Russie dont certains membres, comme la Biélorussie, sont favorables à l’émergence d’une zone rouble au niveau régional. Par ailleurs, lors des grandes messes internationales, les deux pays ont vilipendé le dollar et appelé à la mise en place d’un système permettant de mieux représenter le poids actuel des pays émergents au niveau des échanges internationaux, via notamment l’introduction des Droits de Tirage Spéciaux du FMI en tant que monnaie de réserve internationale.
Depuis le mois de novembre, le trading de la paire CNY/RUB est désormais possible en Chine sur les marchés financiers. Maintenant, c’est également le cas en Russie. Bien que la Chine soit devenu au cours des dernières années un acteur incontournable au niveau international, le lancement de cette nouvelle paire ne risque pas de concurrencer directement le dollar US au niveau des échanges monétaires. Toutefois, il s’inscrit dans une stratégie de long terme qui vise à multipolariser davantage le marché des changes.
user

user

Commentaires

Inscrivez vous a la lettre quotidienne

Recevez quotidiennement les infos du marche.

Fonction du site

  • L'actualite du forex
  • Devises Majeures
  • Analyse Technique
  • Crypto-monnaies
  • Brokers recommandes

Get Started

  • Tutorials
  • Resources
  • Guides
  • Examples
  • Docs

Forex.fr

  • Notre Histoire
  • L''equipe
  • Termes d'utilisation
  • Votre vie privee

Librairie